Magazine Bd

Mortelle Riviera, fin de la trilogie

Par Manuel Picaud

"Mortelle Riviera", T3 : "La Défunte", Agnès et Jean-Claude Bartoll, Thomas Legrain, Glénat.

Moins de trois ans après ses débuts, voici déjà l’épilogue de l’histoire de la jeune Alix des Maures qui lutte sans merci contre la pègre qui pourrit la vie d’une imaginaire cité balnéaire de la côte d’Azur.
Librement inspirés par la véridique et dramatique histoire de la femme politique française Yann Piat (filleule de Jean-Marie Le Pen, députée du Var, assassinée en 1994), Agnès et Jean-Claude Bartoll, que l’on connaît mieux pour leurs séries de géopolitique internationale (Insiders, T.N.O.), concluent avec efficacité ce sordide polar politico financier.
Parce qu’elle s’est trop approchée de la vérité, parce qu’elle a trop mis son nez dans des dossiers qui auraient mieux fait de rester fermés, parce qu’elle a, contre vents et marées, dénoncé les collisions entre élus locaux et nationaux, promoteurs immobiliers et autres investisseurs véreux, Alix des Maures mènera son combat presque jusqu’au bout, violemment fauchée en pleine ascension électorale, exécutée par les propres associés de son politicard de père !
Malgré un titre générique un peu « cheap », les Bartoll signent une trilogie convaincante qui aura aussi eu le mérite de nous faire découvrir le jeune dessinateur réaliste Thomas Legrain, petit-neveu de l’illustre Jijé.
Brieg F. Haslé / Auracan.com / dBD


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manuel Picaud 2238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines