Magazine Bébé

London calling…

Publié le 24 janvier 2014 par Journalmd @journalmd

Autant vous prévenir, vous risquez d’avoir plusieurs fois par an des posts en direct de Londres, maintenant qu’une de mes amies s’y est installée et qu’elle accepte de me prêter son canapé !

Donc c’est sans remord que j’ai fait ma valise et que j’ai pris le métro puis l’Eurostar ce matin, non sans avoir quelques sueurs froides que l’agent de police britannique de la file où je me situais a été très très très tatillonne. J’ai compris pourquoi c’était si long alors que nous n’étions pas si nombreux. Et j’ai encore mieux compris quand elle a scruté à la loupe mon passeport (âgé de 9 ans) dont la protection au bas de la photo commence à s’abîmer. Au bout de 5 très longues minutes, elle m’a demandé ma carte d’identité et ce fut réglé en moins de 30 secondes ! Grrrrrrrrrrrr, je crois que je ne vais pas attendre une année avant de le renouveler.

Comme vous le voyez, j’étais déjà équipée avec mon Oyster card à recharger et de la monnaie locale.

IMG_5908

Vu la météo en France, j’ai juste hésité entre mes bottes Ugg et les Hunter (neige ou pluie) pour finalement prendre les Hunter avec leurs chaussettes en polaire.

Sauf que dans le nord, il faisait un temps magnifique ainsi que dans le sud de l’Angleterre ! Je me voyais déjà acheter une paire de chaussures mais 5mn plus tard, le brouillard et la pluie m’ont rendu ma bonne humeur (allez comprendre !).

IMG_5910

IMG_5911

Des bises et des news plus tard, nous prenons le bus 94 du côté de Shepherd’s bush pour nous rendre à Covent Garden. Visez le ciel bleu entre les derniers gros nuages. Sur Oxford et Regent street, il n’y avait que les touristes qui avaient des bottes de pluie !!!

IMG_5913

Sur ma liste, j’avais noté Shake Shack. Même si en France, c’est l’affolement général et l’art de la queue devant Burger King St Lazare, je garde pour ma part un souvenir ému de Shake Shack (celui du Upper west side) découvert lors de mon 2nd séjour à New York en 2011. Je me suis délectée mais je dois bien l’avouer : les burgers du Camion qui fume sont nettement meilleurs !!!

C’était aussi l’occasion de revenir dans le quartier où j’avais été victime d’un(e) pickpocket l’an dernier et d’exorciser ce très mauvais souvenir…

IMG_5916

Direction ensuite Trafalgar square pour un tour à la National Portrait Gallery puis la National Gallery. C’est décidé : quand je serai vieille j’étudierai l’histoire de l’art…

IMG_5921

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Je pense que j’y retournerai avec les enfants qui, tout comme moi, aiment beaucoup les portraits.

IMG_5925

IMG_5927

De nouveau dans le bus, nous en descendons pour faire du pêche-vitrine et un minuscule shopping chez J Crew, Anthropologie et Zara Home. La soirée est déjà bien avancée, je suis fatiguée. Ce soir, j’ai juste envie d’un plat indien et d’une méga salade de fruits, sans oublier ma drogue : le Dr Pepper !

Cet article London calling… a ete ecrit sur Le journal d'une mère... débordée !.

Autres articles :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journalmd 2125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte