Magazine Cinéma

A coup sûr, ces 2 deux comédies sont 100%.... foirées!!!.

Par Filou49 @blog_bazart
24 janvier 2014

Autant l'année 2013 s'était terminée en beauté pour les comédies françaises, autant celles que j'ai pu voir en ce début 2014 (même si l'une d'entre elle est sortie en décembre dernier) ne sont pas exactement du même tonneau, et viennent une nouvelle fois nous faire pester contre ces films baclés à tous les niveaux.

Des comédies pas réussies du tout qui peuvent largement expliquer pourquoi le cinéma français ne se porte pas au mieux de sa forme lorsqu'on est devant un tel degrès de médiocrité ambiante. Et deux comédies réalisées par des femmes qui portent des noms célèbres, même si ce n'est pas forcément dans le cinéma qu'elles  le sont devenues, mais dans le domaine de la scène pour l'une, et le domaine de la littérature pour l'autre.

Bref,  ces 2 films en question, à savoir "A coup sur" et" 100% cachemire", sont deux comédies pas bien convaincantes qui, à coup sûr, ne resteront pas dans les annales de la comédie française :

 1. A coup sur : L'essai raté de Delphine Vigan cinéaste

extrait-du-film-a-coup-sur-161007_w1000

 J'ai vu ce film en avant première dix jours avant sa sorties salles, en ne connaissant pas grand chose dessus et en fondant pas mal d'espoir sur ce premier film de la romancière Delphine de Vigan, une romancière  plébisicituée un peu partout que j'apprécie pour la finesse de son écriture et la profondeur de ses sujets (notamment l'excellent "Des heures souterraines" sur le dur sujet du harcelement moral, ou Rien ne s'oppose à la nuit, bel hommage à sa mère depressive).

Pour son premier long, elle a voulu s'éloigner de ses sujets de roman, sombres et sérieux pour aller vers une comédie populaire qui traite d'un sujet ( la recherche de la perfection dans le rapport sexuel) qui pourrait facilement aller vers le grivois ou la provocation, entre Jud Appatow et Lars Von trier.)

Lors de l'avant première, Delphine de Vigan était présente avec son actrice fétiche et le lyonnais Jérémy Lopez pour son premier rôle au cinéma, et elle nous a expliqué avant le début de la projection qu'elle a tenu à réaliser son film car elle était fière de son scénario et ne voulait pas qu'il soit dénaturé pour quelqu'un d'autre.

Une fois la projection terminée ( qui s'est achevée dans un silence glaçant et glacial),on a un peu de mal à croire à cette vision des choses tant le film ne  brille pas du tout par son écriture et qu'on ne voit pas rien en commun avec la plume de de De Vigan...

Je ne sais s'il s'agit d'une oeuvre de commande et qu'on n'a pas laissé de choix à la romancière si elle voulait faire son premier film, mais franchement, A coup sur ne se distingue jamais d'une comédie lamba poussive, et surtout sur un sujet qui pouvait laisser craindre tous les excès surprend par une tièdeur et une platitude assez effarante dans ses situations et ses dialogues.

Très vite, à vrai dire, dès la troisième scène, lorsque l'héroine couche avec son dentiste, une scène vraiment  très très ratée, on se met à décrocher et à ne plus croire du tout aux personnages et à la quête desespérée de son héroïne de devenir le meilleur coup de Paris.

La construction de l’histoire ne dépassera jamais le stade de la pochade autour du sexe et de son image dans la société actuelle, sans jamais creuser la question sous un angle un peu original, ni tenter de créer des gags un peu inattendus et non pas caricaturaux. Delphine de Vigan, à mon grand regret, s'est contentee de créer artificiellement quelques gags pas drôle  et pleines de poncifs vus déjà 100 fois (l'utilisation des boules de Geisha au bureau, la rencontre avec un acteur porno), tout tombe malheureusement aussi plat qu'une panne sexuelle.

L'interprétation est inégale, seuls Eric Elsomino ( que je continue de bien aimer malgré les nanars dans lequel il joue dernièrement ) et Didier Bezace ( dans un rôle assez habituel pour lui) relèvent un peu le niveau, mais certains comme Eric Boucher ou même hélas notre lyonnais Jérémy Lopez jouent particulièrement à côté...

.Quant à l'actrice principale, la très jolie Laurence Arné ( apprécié personnellement dans Bowling  comédie déjà d'un bien faible niveau mais qui visiblement est très drôle dans Working Girls sur Canal), elle ne casse pas spécialement la baraque non plus...

Bref, excepté  une ou deux répliques un peu plus enlevées, ce A Coup sur flirte dangereusement avec le degrès zéro de la comédie...

A coup sûr - Bande Annonce


L'actualité du cinéma est sur Aficia Info : http://bit.ly/1hDXfyS
A coup sûr
Date de sortie : 15 janvier 2014 (1h31min)
Réalisateur : Delphine de Vigan
Avec : Laurence Arné, Eric Elmosnino, Didier Bezace
Genre : Comédie" itemprop="description" />

  2. 100% cachemire : la comédie de Valérie Lemercier ne se laisse pas adopter!!

100%+CACHEMIRE+PHOTO3

 Contrairement à pas mal de gens que je connais, je n'ai jamais voué une admiration sans borne pour Valérie Lemercier, ni en tant qu'humoriste ni en tant que cinéaste, bien que je suis à chaque fois allé voir ses films en salles, de Palais Royal au Derrière.

Mais comme pour "9 mois ferme", le dernier Dupontel dont je ne suis pas fan non plus, j'osais espérer que 100 % cachemire,  sa cuvée 2013, était au dessus des autres.

Ainsi,  malgré l'éreintement quasi unanime de la critique lors de sa sortie le 11 décembre dernier, j'ai voulu tenter le coup lorsqu'il est passé dans mon cinéma de quartier, d'autant que je trouvais l'idée de départ plutot bien trouvée et pas mal d'actualité,  à savoir ce phénomène d adoption par des couples qui n'ont qu'une vague idée de ce qu'est un enfant, un phénomène qui d'après ce que j'ai pu lire sur la question ne cesse de se généraliser pas mal ces dernières années. 

On pouvait donc légitimement esperer que la patte grincante de Lemercier allait égratigner un peu cette tendance et y apporter un regard un peu original et cinglant.

Or, si quelques scènes surnagent du lot (celles avec Chantal Ladesou, assez hilarante), le film s'enlise très vite, le scénario parait vraiment décousu, et en fait n'exploite absolument pas le sujet qui n'est pas vraiment traité, ou alors, de façon souterraine, et de manière pour le moins confuse et caricaturale.

Les personnages n'existent pas vraiment, quand certains d'entre eux sont insupportables (surtout  la mère de Gilles Lelouche, la pauvre Nanou Garcia qui en fait des caisses) et si Gilles Lelouche est plutot meilleur que d'habitude, on ne croit pas vraiment au couple de bourgeois qu'elle forme avec une Valérie Lemercier qu'on sent quand même au minimum syndical à tous les niveaux.

Et la fin, qui vire au conte de Noel vraiment guimauve, achève de rendre ce 100% cachemire pas complétement nul, mais vraiment inutile. 

100 % CACHEMIRE - Bande-annonce VF

Bref, deux comédies qui ne risquent pas de faire changer d'avis ceux qui insistent sur la vacuité des films de chez nous...esperons que ceux ci avaient vu Casse tête chinois ou les garçons et guillaume à table à la place de ces deux là!!


comédie
Un film de Valérie Lermercier
avec Valérie Lermercier, Gilles Lellouche, Marina Fois
Aleksandra et Cyrille forment un couple de Parisiens très chanceux, très en vue, et très tendance. Dans ce foyer 100% cachemire et sans enfant, va faire irruption Alekseï, un petit garçon russe de sept ans..." itemprop="description" />

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines