Magazine Côté Femmes

Roule, roule galette, la fève de notre dimanche matin !

Par Steph2
Je n'avais aucun souvenirs de ce conte russe de mon enfance avant que Petit Filou, Miss Soweet et Le Môme ne redécouvrent le livre chez mes parents. Quasiment à chaque visite, le livre fait parti des passages obligés à faire chez Mamienor.
Devant cet engouement, nous ne pouvions pas rater la version proposée par la Compagnie Touk-Touk à l'Akteon, Roule, roule Galette ! L'occasion également de renouveler l'expérience théâtre avec Little Marmot depuis l'échec de l'atelier du Père Noël.
Pour ceux qui ne connaissent pas Roule Galette, petit rappel de l'histoire : deux vieux très pauvres parviennent à réaliser une galette avec les quelques grains de blé qu'il leur reste au grenier. Mais avant qu'ils n'aient eu le temps de la manger, elle réussit à s'échapper. Lors de son périple, elle rencontre différents animaux qui veulent tous la dévorer, leur échappera t'elle ?
Roule, roule galette, la fève de notre dimanche matin !
  BB -Good  Le Môme aime beaucoup cette histoire, il la connaît presque par cœur et était ravi de la voir sur scène. Il a trouvé les acteurs très amusants et a beaucoup aimé les chansons surtout celles avec la guitare (c'est à dire quasiment toutes !) Little Marmot a eu peur comme la dernière fois pourtant le spectacle n'est pas du tout effrayant. Je pense que c'est le théâtre plus généralement qui lui faut peur. Mais on a assisté tout de même à un mieux. On a réussit à voir la quasi totalité du spectacle au fond de la salle. Heureusement il y a beaucoup de musiques, de chansons. A chaque fois, que les comédiens se remettaient à chanter, son sourire revenait et il tapait dans ses mains et dès qu'ils s'arrêtaient pour parler alors il voulait partir. 
BB-Bad Le Môme m'a dit qu'il avait tout aimé. Il faut dire que la pièce est vraiment bien faite pour les enfants, très interactive. Ils doivent chanter, taper dans leurs mains, participer. Petit bémol selon moi pour le petit quart d'heure de retard parce qu'il fait trop chaud et que les enfants s'énervent dans la toute petite salle d'attente de l'Akteon. Après il est certain que c'est pour la bonne cause parce que le décor est vraiment sympathique et peut-être un peu long à installer.
Maman-Good : J'ai trouvé ce spectacle très bien parce que plein d'entrain, de gaité et de musique. La durée de 35 minutes est parfaite pour les tout-petits. Les chansons sont amusantes et très rythmées donnant envie de danser. D'ailleurs c'est ce que faisait Little Marmot dans mes bras.  Les deux comédiens sont dynamiques et forment un duo comique qui plait beaucoup aux enfants et aux parents. J'ai aimé aussi l'esprit du spectacle, qui force les enfants à imaginer l'histoire, pas de déguisement d'ours, ni de lapin et pourtant on y croit parfaitement.  Il y a de nombreux instruments de musiques ce qui permet aussi aux petits de découvrir des sons différents. 
Maman-Bad : En tant que puriste de Roule galette j'avoue avoir un peu regretté que la chanson de la galette est été changée. Celle-ci la présente comme très orgueilleuse alors que j'en avais  l'image d'une galette plus espiègle. D'un autre côté, cette petite ritournelle un peu agaçante, le laisse aucun regret quant à la fin de l'histoire ! Les enfants n'ont pas du tout semblé partager ce point de vue et ont repris bien en cœur la chanson de la galette et j'avoue l'avoir encore dans la tête ce matin ! 
J'ai trouvé des places à 6 euros sur billetReduc.
Alors les poussettes, direction le Théâtre de l'Akteon, 11, rue du Général Blaise dans le 11ème arrondissement,  pour aller applaudir la Touk-Touk Cie et son interprétation de Roule Galette. En sortant les enfants ont le sourire aux lèvres et un mot à la bouche : ce midi on mange une galette ?
Et qu'est-ce qu'on fait après  ?
On peut jouer au square en face, aller dejeuner au Petit café du monde entier ou visiter le musée de poche.
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Steph2 11754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte