Magazine Culture

TFSA #16 : Une télé bien animée !

Publié le 28 janvier 2014 par Blabla
Aujourd'hui chez les terriens ... une geekette sérivore est aussi fana de dessins animés. 
Et je suis bien contente que ce soit le thème lancé par Tequi cette semaine. Chouette chouette chouette ! Parce que moi, je suis une grande enfant (oui, dans ma tête j'ai 4 ans) et que depuis toujours, chez mes parents, la télé de la maison oscille entre les séries du soir, les émissions du midi et les dessins animés. Ouais, chez moi, les DA, c'est une affaire de famille (si si, même que le dimanche matin, le premier devant les Avengers ou Batman, c'est mon papa ^^). Du coup, là j'ai de quoi faire ! En route !
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Les séries de ma jeunesse ...
Comme beaucoup de personnes de ma génération, je suis née avec RécréA2, j'ai grandi avec le Club Dorothée, et j'ai vécu mon adolescence avec les Minikeums ...
Du coup, j'ai vu beaucoup d'animés durant les 15 premières années de ma vie. Presque que ça en fait. Mais je les ai vu en VF ... vala vala ...
Bine sûr, comme tout le monde à l'époque, je regardais sans compter Saint Seiya (mais pourquoi l'ont-ils appelé Seiyar en vf, il sot d'où ce r ?), Ranma 1/2, Rahan, Princesse Sarah, Lady Oscar, Tom Sawyer, Denver le dernier dinosaure, Goldorak ... Mais voici mes préférés d'entre tous :
5# - Dragon Ball Z
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Outre le générique français, chanté par Arianne, la VF reste assez pourrite et ridicule (à base de "aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah" suraigus partout et de noms francisés pour les attaques), j'adorais suivre les aventures de Goku, Gohan et Goten , rigoler devant les bêtises de Tortue Géniale, de voir le duo comique de Yamcha et Puerh, les histoires d'amour de Bulma ...
Je regardais ça le matin avec mon frère, d'abord parce qu'après il y avait Sailor Moon, puis parce qu'au final, j'adorais cet animé. Je me souviens surtout d'une remarque de ma mère à mon petit frère : "Mais, ça ne te fais pas faire de cauchemars ? C'est violent quand même ...", ce à quoi mon frangin répondit : "Ba, maman, j'sais bien que c'est pas vrai, c'est un dessin animé" ... Vala vala ^^.
4# - Sailor Moon
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Bon, à vrai dire, je n'aimais pas Usagi (me semble qu'en VF c'était Buny sont petit nom), et je regardais surtout pour Artemis (le chat blanc, jaloux et amoureux de Luna, la chatte bleue nuit), pour Sailor Mars et Sailor Jupiter (elle me faisait beaucoup rire), et surtout, surtout, pour Tuxedo Mask (sérieusement, comment il fait pour pas se blesser avec ses roses ? j'suis sûre qu'il passe son temps à enlever les épines XD ).
Et puis, avec les copines à l'école, on jouait à Sailor Moon (bien sûr, j'étais toujours Sailor Mars ^^). Que de bons souvenirs donc ^^.
3# - City Hunter
TFSA #16 : Une télé bien animée !
De son nom français Nicky Larson. Autant quand j'étais gamine j'adorais la VF, autant maintenant, je ne la supporte plus. Les joies des doublages foireux français ^^. Mais, que ce soit en VF ou en VOST, j'adore cet animé. Un tueur à gage obsédé et crétin (Ryô Saeba, Nicky Larson en VF), une assistante amoureuse et garçon manqué (Kaori Makimura, Laura Marconi en VF, ouais, des ritals à Tokyo, c'est d'un banal ^^), une fliquette sexy à mort mais qui repousse le crétin (Saeko Nogami, Hélène Lamberti ou parfois Tania en VF), le gros bourrin maladroit et bourru qui a peur des chats (Umibôzu, Mammouth en VF, le truc bien foireux donc puisque Umibôzu signifie "éléphant de mer"), et surtout, les masses de plusieurs tonnes de Kaori, qu'elle utile pour refroidir son ami ... D'ailleurs, dans un épisode où elle quitte (provisoirement) Ryô, ce dernier, en fouillant dans la chambre de la jeune femme, trouve un placard rempli de massues ... moi qui me demandais où elle les rangeait XD.
Par contre, autant je préfère regarder les épisodes en VOST, autant j'adore le générique français. Faut dire, c'est plus facile à retenir que le japonais XD.
Tiens, au passage, petit truc drôle qui me ravit : en faisant mes recherches pour cet article, j'ai vu qu'il y avait un film City Hunter avec Jackie Chan dans le rôle de Ryô ... en tant que fan de Jackie Chan, je dois le voir !!!
2# - Ulysse 31
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Alors celui-là, il détrône (presque) tout ! J'adorais Nono le petit robot, et la jolie et gentille Themis. Et en férus de mythologie, on regardait ça avec ma maman. J'aimais tellement que je connaissais par coeur, au point parfois d'entendre moi-même dans ma tête la voix de Zeux ... "Quiconque ose défier la puissance de Zeus doit être puni. Tu erreras désormais dans un monde inconnu. Jusqu'au royaume d'Hadès vos corps resteront inertes." Ah, c'était le bon temps ...
1# - Moi Renart
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Un bon français celui-là. Connu sur Canal+ contrairement aux autres. Renart, un jeune provincial, toujours accompagné de son petit singe Marmouset, arrive un jour à Paris. Il y enchaîne les escroqueries et les coups tordus, tout en prétendant tenir une entreprise multi-services. Il est amoureux de Hermeline, une journaliste de L'Express, qui repousse sans cesse ses avances. Renart, Hermeline ... tiens donc, cela ne vous rappelle pas un célèbre Roman de Renart ? Et si, on y retrouve d'ailleurs Ysengrin et Hersent, le couple de loup (ici oncle et tante de Renart), le coq Chanteclerc (le commissaire) ou encore Tibert le chat (un inspecteur de police). Par moment, ce dessin animé me rappelle City Hunter (en moins sanglant et moins obsédé ^^). Peut être pour ça que je l'adorais autant.
La fin de mon adolescence et le début de l'âge adulte.
Je regardais toujours autant la tv après le lycée, en revenant de la fac, ou le matin avant d'aller en cours. Je regardais La Kaz à partir de 2004, avec Yannick Zicot. Et j'y ai découvert certains animés que j'adule depuis et qui, du coup, sont en fait le top des séries animées que je regardais à l'époque (j'aurais pu mettre aussi Les Visions d'Escaflowne et Gundam Wings, mais je pense garder ça pour un futur article sur les méchas pour lesquels je voue un véritable culte ^^) :
5# - GTO (Great Teacher Onizuka)
TFSA #16 : Une télé bien animée !
C'est un shōnen manga racontant l'histoire de Eikichi Onizuka professeur dans une école. Ses réactions anticonformistes et directes, souvent humoristiques, sont l'axe central de cette série. Il va évoluer avec la classe la plus difficile de l'école (et c'est son premier poste !), dont la spécialité est de faire craquer moralement leurs professeurs, en tentant de la rallier peu à peu à sa cause.
Dans les faits, cette série est débile à souhait, Onizuka est un taré à moitié salaud, et par bien des côtés proche de Ryô Saeba (oui, on y revient toujours à ,celui-là) ... Bon, c'est pas un manga conseillé pour les enfants ^^.
4# - Excel Saga
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Bon, l'image ne dit long déjà ... Cet animé est particulièrement débile et surtout très capilotracté. Du grand n'importe quoi mais au final, c'est super marrant et plaisant.
Juste après avoir obtenu son diplôme universitaire, une jeune fille exubérante et pleine d'énergie, Hanako Dosukoi, surnommée Excel, trouve du travail au sein de l'organisation secrète Across, dont le but de l'unique membre (Il Palazzo, une parodie de dictateur) est d'asservir le monde. Excel, folle amoureuse de son maître travaille de manière acharnée mais inefficace pour l'aider à conquérir le monde (en commençant par F City, dont les égouts abritent la base d'Across). Elle cause au passage la mort accidentelle d'un travailleur venu de Colombie, Pedro, dont les malheurs nous seront contés au fil des épisodes (et qui sortira avec l’Univers, qui elle du coup trompera son mari ... le gros bordel là aussi). Excel est bientôt rejointe dans sa mission par Hayatt, une princesse atteinte d'anémie (et qui tombe au moins une fois par épisode en "mortitude") venue de Mars et par Menchi, une petite chienne supposée servir de ration d'urgence (et qui passera son temps à fuir Excel et son ventre vide et affamé - d'ailleurs cela est le thème du générique de fin, où la chienne chante ses malheurs). Avec Hayatt ont aussi débarqué les Puchu, extraterrestres aussi attendrissants que dangereux. Leur invasion de la Terre échoue mais de nombreux Puchus demeurent infiltrés dans la société (et les égouts) humains. Notons aussi la présence de Nabeshin, un homme mystérieux coiffé d'une coupe afro qui intervient toujours au moment le moins attendu, sans raison apparente.
Le voisin d'Excel et Hayatt se prénomme Watanabe, un jeune chômeur, tombe amoureux de Hayatt. Pour la séduire, il se vante d'être fonctionnaire municipal. Honteux de son mensonge, il s'engage à la mairie, en compagnie de ses amis, Iwata (un érotomane notoire) et Sumiyoshi (un muet dont les paroles s'inscrivent en l'air). Là, ils font la connaissance de Kabapu, un homme (faussement) moustachu qui a pour mission de protéger la ville (et donc de combattre Across). Ils seront par la suite rejoints par une mercenaire, Misaki, et deux robots féminins, Ropponmatsu I et Ropponmatsu II, créations du Dr.Shioji.
La radicale incompétence d'Across et des hommes de Kabapu n'aboutira jamais à une confrontation directe entre les deux groupes, incapables de mener à bien leurs missions respectives. Les rares rencontres entre les deux groupes en mission seront assez terrifiantes, à l'image de l'histoire d'amour (si on peut s'exprimer ainsi) entre Excel et Ropponmatsu II.
Ouais, du grand n'importe quoi ... Et c'est ça qui est bon !
3# - Cowboy Bebop
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Là, on change de registre. Un animé western (je pense que c'est d'aimer celui-là qui m'a fait aimer Trigun plus tard). Western et science-fiction, sur fond de chasseurs de prime dans l'espace, je ne pouvais qu'aimer ! En plus, la musique était toujours excellente. Les deux acolytes chasseurs de primes, Faye la décongelée et son mystérieux passé, Edward la gamine fêlée surper douée, et Ein, le gentil toutou ... Je les adorais tous !
Ajoutez à cela le cataclysme détruisant la terre, la colonisation de ses sous-sols et de l'espace par les terriens survivants, et les quelques innovations technologiques ... Un beau tableau que je regardais avidement à chaque épisode.
2# - Fullmetal Alchemist
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Bon, alors là j'avoue que je fais la mauvaise élève : je n'ai jamais lu les mangas, et je n'ai pas encore regardé la nouvelle série Brotherhood qui colle mieux aux mangas. Mais j'ai connu le Fullmetal Alchimist avec ce premier animé que, malgré tout, j'adore. Ed et Al sont attendrissants et évoluent beaucoup durant l'animé, les Homonculus sont géniaux (surtout Lust, Gluttony et Wrath qui a le bras et la jambe d'Ed, pouvant ainsi pratiquer l'alchimie) et les collègues d'Ed, en particulier Roy Mustang, j'al'adore celui-là !
Pour vous dire, j'aime tellement cet animé que je me suis offert, pour un nouvel an cosplay avec des amis, le costume d'Ed (moins les gants et la perruque, faut que je m'ne occupe ^^) !
1# - Noir
TFSA #16 : Une télé bien animée !
Un animé qui met en scène une corse tueuse à gage vivant à Paris, puis retournant en Corse ou se déroule quasiment toute la deuxième saison, c'est quand même pas commun. Et c'est franchement bien tourné. Surtout avec une telle bande son, juste sublime, magnifique, prenante ...
Petit synopsis : Mireille Bouquet est une tueuse à gages Française renommée vivant à Paris. Elle reçoit un jour un message électronique l'invitant à faire "un pèlerinage dans le passé". Une musique familière accompagne le message : celle de la montre à gousset de son père qui a été assassiné avec le reste de sa famille alors que Mireille était encore très jeune. Décidée à remonter cette piste, Mireille se rend au Japon et découvre que l'auteur du message est une étrange lycéenne, Kirika Yūmura. Mais Kirika ne peut lui apporter les renseignements qu'elle souhaite : elle est amnésique. Ses souvenirs ne remontent qu'à quelques jours, au moment où elle s'est réveillée dans une chambre inconnue. Son identité et les détails concernant sa famille ont été fabriqués. La seule chose dont elle se souvienne clairement est qu'elle est "Noir", quoi que cela puisse signifier. Elle sait également qu'elle est liée à Mireille. Cette dernière accepte de l'aider à retrouver son passé, dans l'espoir de découvrir à cette occasion la vérité sur l'assassinat de sa famille. Elle avertit cependant Kirika : une fois qu'elles auront résolue cette énigme, Mireille la supprimera. Mireille et Kirika, revenues à Paris, forment un duo d'assassins sous le nom de code "Noir". Rapidement, leurs recherches les confrontent à une organisation mystérieuse et puissante, les "Soldats".
On peut voir dans Noir certains aspects des films Nikita et Léon, ds nombreuses références aux films de John Woo, mais surtout c'est une série lente, silencieuse, servie plus par la musique que par les dialogues, et avec des plans fixes à la manière de Sergio Leone.
Bref, un animé magnifique que j'ai fini par avoir en DVD ^^.
Et les autres ? Comme beaucoup de gens de mon âge, j'adore South Park et les Simpsons, je me marre de temps en temps devant les Griffins ou American Dad, et je me fend largement la poire avec Futurama (et je voue un culte à Bender et à Zoidberg ^^).
Sans compter que je découvre régulièrement des animés, comme récemment avec Chrno Crusade, Code Geass ... mais bon, si je commence à tout mettre, on est pas couché ^^.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blabla 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines