Magazine Animaux

Etat de conservation

Par Baudouindementen @BuvetteAlpages

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées.

Extrait de la 3ème partie : Dynamique passée et situation actuelle dans le contexte pyrénéen

Etat de conservation

Etant inscrit en annexe II et IV de la Directive Habitat Faune Flore, l’Ours brun bénéficie de l’évaluation de son état de conservation (évaluation article 17) en 2007 et en 2013. Cette évaluation porte sur 4 critères différents :

  • aire de répartition,
  • effectifs des populations,
  • habitat de l’espèce,
  • et perspectives futures.

L’ensemble de ces critères reçoit une des notes suivantes : « favorable », « défavorable inadéquat », « défavorable mauvais » ou « inconnu », ce qui permet de donner une évaluation globale de l’état de conservation de l’espèce.
L’état de conservation de l’Ours brun dans les Pyrénées reste « défavorable inadéquat » pour les deux périodes d’évaluation. L’aire de répartition est jugée favorable car elle est en augmentation depuis 1996 à la suite des différents renforcements (passage de 6.300 km2 à 8.645 km2 entre 2006 et 2012). Ces chiffres prennent en compte l’aire de présence régulière (estimée à 3.246 km2 en 2012) et l’aire de présence occasionnelle (estimée à 5.399km2 en 2012).

1-etat-de-conservation-de-l-ours-brun-2006-2012

Bien qu’une tendance positive des effectifs de populations soient notée depuis 2001 (passage de 11 individus à 22), ce critère reste en défavorable inadéquat. En revanche, l’habitat conserve son évaluation favorable avec une estimation d’environ 7.000 km2 d’habitat type source, c’est-à-dire d’habitat pour lequel le taux d’accroissement de la population serait supérieur à 1. Sur ces 7.000 km2, 3.246 km2 sont aujourd’hui occupés.
Malgré la tendance positive de l’aire de répartition et des effectifs de population et la stabilité de l’habitat de l’espèce, les perspectives futures de l’Ours brun restent en « défavorable inadéquat » car il est estimé qu’en 2014 la valeur de l’aire de répartition et des effectifs de population seront encore « inférieures à nettement inférieures » à la valeur de référence.

Retour à : Ours - Expertise collective scientifique du Muséum National d'Histoire Naturelle


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Baudouindementen 13860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte