Magazine Culture

THE RYAN INITIATIVE, film de Kenneth BRANAGH

Par Geybuss
http://fr.web.img2.acsta.net/pictures/210/619/21061922_20131128171836198.jpg Synopsis : Ancien Marine, Jack Ryan est un brillant analyste financier. Thomas Harper le recrute au sein de la CIA pour enquêter sur une organisation financière terroriste.
Cachant la nature de cette première mission à sa fiancée, Jack Ryan part à Moscou pour rencontrer l’homme d’affaires qu’il soupçonne d’être à la tête du complot.
Sur place, trahi et livré à lui-même, Ryan réalise qu’il ne peut plus faire confiance à personne. Pas même à ses proches.     Thriller avec : Chris Pine, Kevin Costner, Keira Knightley, Kenneth Branagh                            étoile2.5    Mon humble avis : Bon, c'est clair, The Ryan Initiative n'est pas le film du siècle et donne une certaine impression de déjà vu, mais en moins bien. Ce film surfe sur les vagues rentables des Jason Bourn and co, mais sans atteindre le même barreau de l'échelle, loin de là ! Pourtant, c'est efficace, il y a de l'action (mesurée), ça n'explose pas de partout et pas de surenchère d'effets spéciaux frisant le ridicule. Chris Pine rend le personnage de Ryan très sympathique, voire un peu trop avec sa belle gueule d'ange à peine sorti de l'enfance. Certains passagent m'ont même semblé improbable, même pour du cinoch made in U.S... Le gars, même si ancien marine, qui est un agent dormant pendant derrière son bureau de Wall Street et qui arrive à venir à bout d'un body gard black armoire à glasse XXL.... mouais. Bon, en même temps, si Ryan ne l'avait pas dégommé ce body gard, le film aurait duré une demi heure ! On prend plasisir à retrouvé Kevin Costner et on déplore l'aspect archi caricatural des méchants Russe. J'aurais aimé des méchants plus subtils ! Les enjeux et coeur du scénario ne sont pas évidents à saisir au début, puisqu'il s'agit de terrorisme financier pour mettre à genoux les USA... On a du mal à comprendre ce que vient faire l'histoire du pipeline Turc and co. En plus, les dialogues geopolotico-fincanciers, en V.O, ce n'est pas trop ma came ! Dommage aussi que le pitch soit si trompeur.... Il y ait dit que Ryan se retrouve trahi, qu'il ne peut faire confiance à personne. Et bien cette trahison, qui aurait donné du piquant au film, on l'attend jusqu'au bout, en vain. Bon, c'est pas déplaisant, c'est même distrayant, mais cela n'apporte rien de nouveau, et encore moins la fin, écrite d'avance, et qui n'est qu'un copier / coller de la fin des films à la Bruce Willis                

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines