Magazine Culture

Les petites histoires de David Lynch

Publié le 03 février 2014 par Unionstreet

DavidLynchDavid Lynch ne nous piège pas, pour la Maison Européenne de la Photographie c’est son univers qu’il a décliné, découpé en une quarantaine de photographies, de petites histoires en noir et blanc.

Small Stories, des « petites histoires sans mots, (où) l’histoire se passe dans la tête » confie Lynch à l’AFP.

La MEP offre carte blanche à l’artiste. Apnée dans l’étrange monde de Monsieur Lynch.

Si l’univers lynchien ne nous est pas inconnu, l’artiste ne manque pas pour autant de nous bousculer, de nous perdre dans un dédale onirique, labyrinthe de ses pensées mais aussi des nôtres.

Avion, enfant, cheval à bascule ; avec Memory of Childhood , par exemple, le cliché le plus personnel de Lynch, c’est notre parfum de l’enfance qu’il nous invite à humer, sans manquer de nous dévoiler les effluves de sa propre jeunesse.

A 68 ans, David Lynch semble ainsi vouloir nous rappeler qu’il n’y a pas d’âge pour s’évader à travers les petites histoires.

DL04-960x627Memory of Childhood

Small Stories devient alors une fantasque madeleine de Proust, fil rouge de l’oeuvre de Lynch mais aussi malle pour nos propres souvenirs.

615989-cf044170Interior #4

Si les clichés de Lynch semblent parfois baigner dans une sorte de brouillard, les intérieurs devenant ainsi contenus de vitrines opaques, sortes de boites pour insectes que l’on collectionne, le résultat est toujours précis.

Parfois, on sentirait presque le regard de Lynch, caché derrière une porte, dissimulé sous les étranges masses, un regard qui englobe, le regard d’un artiste complet.

Lapins malicieux, têtes surréalistes, objets volants, formes obscures, insectes, lune, revolver, fesses … L’artiste n’hésite pas à nous entraîner vers des univers plus sombres, parfois inquiétants.

Comme une petite musique, les accords lynchiens résonnent dans la MEP.

Au-dessus de Small Stories ce sont les ombres des films du cinéaste qui flottent ; Mullholand Drive, Inland Empire ou encore Eraserhead.

Comme un puzzle fantastique, Small Stories nous offre à reconstruire les petites histoires qui font les grandes ; qu’elles soient celles d’un cinéaste, ou celles de nos propres vies.

Un premier aperçu de Small Stories par David Lynch himself.

Image de prévisualisation YouTube

L’exposition Small Stories se tiendra jusqu’au 16 mars à la Maison Européenne de la Photographie, 5 rue de Fourcy 75004 Paris, du mercredi au dimanche de 11h à 19h45.

Comments

comments


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unionstreet 87847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine