Magazine Culture

Les apparences, de Gillian Flynn

Par La_fleur_des_mots
Les apparences, de Gillian Flynn

Dans une bourgade du Mississipi, une New-yorkaise exilée là avec son mari, disparaît un matin laissant derrière elle une maison sans dessus dessous et un journal intime. Une fois de plus, c'est le mari qui est soupçonné, et une fois de plus on ne se laisse pas avoir par une construction narrative un peu éculée. Sur fond d'enquête, nous voilà entraînés, bien malgré nous, dans les méandres d'une vie de couple un peu terne revue et corrigée par la plume des deux protagonistes...

Ce récit à deux voix laisse une impression très mitigée. Une écriture assez lambda, un schéma vu et revu, des rebondissements totalement téléphonés, des personnages lisses et une tentative de manipulation un peu lourdingue m'ont donné envie plus d'une fois de refermer rageusement ce livre. Et pourtant je suis allée jusqu'au bout avec l'envie de savoir si tout rentrait vraiment dans le moule du thriller sans originalité. Bien m'en a pris, car c'est la toute fin de l'histoire qui a réussi à me surprendre et à sauver ce roman d'un coléreux coup de gueule.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La_fleur_des_mots 503 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines