Magazine Culture

Half term break

Publié le 18 février 2014 par Pomdepin @pom2pin

Le half term, la moitié d’un term, (le trimestre) fait en moyenne 6 semaines. Le half-term break désigne les vacances scolaire au milieu du trimestre. Il y a une semaine de vacances pour Hallowe’en, deux à Noel, une maintenant, deux à Pâques et une fin mai. L’école se termine au alentours du 22 juillet et reprend au premier septembre.

Alors bien sur, pas de School run pendant une semaine ( c’est ici). C’est certes une excellente chose, mais c’est aussi une semaine à devoir occuper toute la troupe, surtout les filles. Bébé 5 s’occupe très bien tout seul, à épiler le chat, ou à ranger ses cubes dans la machine à laver. Les garçons sont plus grands et très geeks, on peut les laisser coller à leur écran, il faut juste penser à les nourrir à intervalles réguliers. Les JO d’hiver, après avoir soulevé un enthousiasme certain auprès de tous n’intéressent même plus l’Ado. Princesse 2 s’est lassée de réclamer Teddy Riner, Pré Ado trouve le ski soporifique, bébé 5 aussi. Bref, à part la chatte, qui peut dormir devant le curling avec une constante remarquable, personne n’est convaincu. La télévision n’est donc pas une option. Vue la météo, impossible de jeter les filles dans le jardin, sans bouée ou équipement de plongée…heureusement des tas d’activités sont organisées pendant les vacances dans notre petite ville. Nous avons la joie et le bonheur d’avoir un magasine gratuit qui liste tout ça. Et qui est distribué dans les écoles. Donc, le temps que mes filles me donnent leurs copies, elles ont eu tout le loisir de l’étudier et de choisir ce qu’elles voulaient faire pendant ces vacances. Oh joie!

20140217-202255.jpg

(Source: kidsaround.biz)

-forest School: l’école de la forêt, youkaïdi, youkaïda, ahaha…en temps normal, c’est déjà très drôle, vue l’humidité ambiante, c’est carrément désopilant. Deux heures à crapahuter dans la gadoue et les feuilles mortes, à construire des cabanes, faire des jeux de piste…et le top du top, essayer d’allumer un feu de camp. Avec du bois humide, pour ne pas dire pourri, sous la pluie et directement au milieu d’une flaque d’eau, certes moins profonde que les autres, mais quand même…nous étions d’ailleurs assises dans ces autres flaques, le brushing refait à coups de feuilles et de lichen. (Le premier qui me parle de thalassothérapie et de bain de boue, ça va mal aller!). Ce fut un échec.

- le musée des jouets: make our own peg Freddy or fairy. Fabriquer un personnage du nom de Freddy ou une fée avec une pince à linge en bois. C’est une excellente idée, malheureusement, ça pince. Fort. Même si on secoue énergiquement son doigt en courant à travers toute la salle, reversant au passage les pots de peintures, dont du vert dans les cheveux de la fille chérie de Super Mum. De toute façon, Princesse 2 a refusé de faire une fée et encore plus un Freddy. Elle voulait faire un tigre. Ce fut aussi un échec.

- Le musée d’art moderne: c’est culturel, et on peut y aller avec une poussette, on a donc embarqué Bébé 5 aussi. Et ça nous a permis un grand moment de connivence mère/enfants, nous avons eu soudainement le même vocabulaire que le bébé. On a en effet eu tous une réaction identique devant les œuvres : yeuuuuk???? On a ainsi pu admirer un tas de sable gris. Bébé 5, en toute logique, a voulu jouer dedans, on s’est fait copieusement rabroué par le gardien. C’est une œuvre d’art. Il s’agit d’un moteur d’avion pulvérisé, et jeté par terre. Ça vient de la Tate Modern. Nous nous sommes aussi extasiés de concert devant un bloc de ciment dont s’échappait une antenne radio….puisqu’on vous dit que c’est de l’art. Heureusement, les muffins de la cafétéria étaient très bien.

Il nous reste à tester l’atelier poterie, le cour de cuisine victorienne ( pour fabriquer d’authentiques pork pies…je ne suis pas sure qu’on le tente celui là) et la visite guidée de la ville avec un centurion romain…l’école reprend lundi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines