Magazine Cinéma

Au cinéma : «Only lovers left alive»

Publié le 25 février 2014 par Masemainecinema @WilliamCinephil

Après son dernier long-métrage « The limits of control » sorti en 2009, Jim Jarmusch nous livre cette année « Only lovers left alive ». Ce sont Tom Hiddleston et Tilda Swinton qui incarnent les personnages principaux. Le long-métrage était présenté en sélection officielle à Cannes l’an dernier où il participait à la compétition. Il reçu le prix Cannes Soundtrack, qui récompense la meilleure bande-originale. « Only lovers left alive » sortait dans nos salles le 19 février 2014.

Synopsis : Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme endurante et énigmatique.

Penser que « Only lovers left alive » est un énième film de vampire sans véritables intérêts serait une grossière erreur. Il est tout l’inverse. Avec ce nouveau long-métrage, Jim Jarmusch crée un scénario très beau entre ces deux êtres follement épris l’un de l’autre. Leur histoire d’amour devient cette mélodie intemporelle, traversant les âges et les continents, où l’amour triomphe toujours. Tout en respectant les codes des films de vampires, « Only lovers left alive » ne tombe jamais dans le cliché et, au contraire, s’en éloigne le plus possible en ne possédant ni action, ni de méchant à combattre … Le long-métrage pourrait plutôt se considérer comme une invitation, pour le spectateur, à assister aux déambulations nocturnes de ces êtres hors du temps. Le thème du temps qui est d’ailleurs une vraie problématique du film dans ce monde où les humains deviennent des monstres ne comprenant strictement rien à la vie et les vampires, les témoins de l’humanité.

Dans le rôle des deux vampires passionnément amoureux, on retrouve Tom Hiddleston et Tilda Swinton. Une complicité et une passion évidente se dégagent d’eux dès les premières minutes du film où ils sont ensemble. Tom Hiddleston possède cette incroyable colère passive, qu’il use pour son personnage de dépressif, tandis que Tilda Swinton émerveille par sa joie de vivre, créant un très beau contraste avec les traits durs et froids de son visage. Avec « Only lovers left alive », ces vampires deviennent des hipsters où la musique, la lecture et les arts seront leurs plus précieux compagnons de voyage. Si le couple Tom Hiddleston/Tilda Swinton est présent seul à l’écran durant une bonne partie du long-métrage, on remarquera la prestation de Anton Yelchin, toute en retenue, et de John Hurt, vampire au charme fou. Tandis que Mia Wasikowska apporte cette folie douce à « Only lovers left alive » durant ces quelques minutes d’apparitions très réussies …

La réalisation de Jim Jarmusch va jusqu’à forcer le beau, usant de ralentis et de longs plans purement esthétiques, pour donner une telle aura à ses personnages. Ses mouvements de caméra envoûteront les spectateurs à l’image de cette introduction tournoyante qui donnerait presque le tournis où personnages et musique ne font qu’un. De même, « Only lovers left alive » possède de très jolies séquences où certains plans sont superposés, pouvant ainsi nous montrer des actions espacées dans le temps dans une même image. La réalisation de Jim Jarmusch est pensée dans un souci du beau, de l’émerveillement et du surprenant, collant ainsi parfaitement à l’ambiance et à ces personnages. Le réalisateur américain arrive même à nous dépayser avec des environnements familiers, créant un véritable autre monde dans notre monde, et où les tonalités sonores à la fois rock’n'roll et orientales sont les clés afin de percevoir et de rentrer dans ce tout nouveau monde.

Avec ce nouveau long-métrage, Jim Jarmusch crée un film de vampires qui est déjà comme l’un des meilleurs du genre. À la fois très esthétique et technique, « Only lovers left alive » est un récit hypnotisant où le spectateur ne verra jamais passer les deux heures et trois minutes.

Only Lovers Left Alive - Affiche

Only lovers left alive. De Jim Jarmusch. Avec Tom Hiddleston, Tilda Swinton, Mia Wasikowska, Anton Yelchin, John Hurt, Jeffrey Wright, …

Sortie le 19 février 2014.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Masemainecinema 6107 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines