Magazine Info Locale

Les murs de Sevran prennent de la couleur

Publié le 04 mars 2014 par Catherine Laccoureye @Municipale93270

En juin dernier, le maire de Sevran Stéphane Gatignon avait déclenché un tollé en réclamant "des casques bleus" pour résoudre les problèmes d’insécurité dans sa ville.

Suite à ces déclarations, Erdeurien, un artiste graffeur local, interpelle l’élu en collant des affiches un peu partout dans la ville dans lesquelles on pouvait lire: "Monsieur le maire, faut-il que les Sevranais qui agissent de manière positive prennent eux aussi les armes pour qu’enfin vous les mettiez en avant ?"

Stéphane Gatignon le prend au mot et accepte qu’il repeigne la mairie de la ville composée de modules préfabriqués et vouée à terme à la destruction. Erdeurien s’entoure alors de quatre autres graffeurs, Manu, Nicolas, Relax et Lask. Casque bleu de chantier sur la tête, ils s’attellent à repeindre l’hôtel de ville.

Inaugurée le week-end dernier, l’œuvre finale, baptisée Imago, est une réappropriation par ces artistes de banlieue de symboles républicains tels que le drapeau tricolore ou Marianne.

Interrogé par les Inrocks, Stéphane Gatignon ne cache pas sa satisfaction devant cette exposition à ciel ouvert qui lui permet de défendre une autre politique culturelle :

"On a trop tendance à reproduire l’art officiel. Aujourd’hui, on cherche à donner aux artistes de banlieues les moyens de leur propre expression. Il faut que cette nouvelle scène underground puisse s’exprimer et parvienne à trouver sa place au sein du monde artistique et culturel."

Pendant les vacances de Pâques, nous avons réalisé une fresque pour décorer l’entrée du Centre Social Marcel Paul. Ariel s’est occupée de la mosaïque pour décorer la fresque. Safia qui nous a aidé à dessiner (oiseaux, fleurs, biberons).

Ariel a commencé à faire des mosaïques en 2011. Depuis 12 ans Ariel travaille sur différentes matières ( pierre, émail, et le verre ). Elle trouve les carreaux dans des magasins spécialisés, ou dans les brocantes et même à la déchetterie. Elle donne des cours de peinture, de graphisme etc…

Safia n'a pas pu faire d'étude d’art plastique mais elle envisage d’en faire. Depuis Safia aide Ariel à faire la fresque. Safia est en stage pour finaliser le BAFA.

A Savigny aussi il y as des artistes en herbes : Une fresque a été réalisée par R2Rien (Romuald) et les enfants du quartier, (Avenue Lumière) pour le plus grand plaisir de tous.

Les murs de Sevran prennent de la couleur
Les murs de Sevran prennent de la couleur
Les murs de Sevran prennent de la couleur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Catherine Laccoureye 640 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte