Magazine Concerts & Festivals

It takes two

Publié le 09 mars 2014 par Euphonies @euphoniesleblog

 

Josephine-Foster---Im-a-Dreamer-COVER_hi.jpg

Josephine Foster - I'm a Dreamer

L’harmonie en musique signifie l’osmose entre deux sons, c’est à dire une sensation agréable à l’oreille due à la correspondance de deux notes jouées à l’unisson.  Par extension, la vie offre aussi des moments harmonieux, où tout semble concorder dans une belle vibration : une belle lumière, une chaleur douce et un verre de blanc. Le froid dehors, la nuit aussi, mais la bûche qui craque, et un verre de blanc. Dehors le crachin, au petit matin, mais depuis la couette et un…bouquin chouette. Il y a mille occasions de savourer ces petites symétries tranquilles, où tout semble carillonner de concert.

Rares cependant sont les moments où la première écoute d’un album nous convainc d’une belle synesthésie chère à Charlie (à répéter dix fois très vite). Et quand cela arrive, l’oreille se dresse, siffle l’autre, et intime à tout le corps le branle-bas d’accord : la détente des muscles, la respiration ralentie, le palpitant au repos. Assonances et allitérations ont trouvé leur équivalent sonore,  l’œuvre se love à l’orée de l’ouïe. Plus de doutes, plus de pluie d’août, les chansons fédèrent au son clair d’un frisson éclair.

I’m a Dreamer de Josephine Foster. La symphonie infinie, tout en douceur – bonheur. L’album est un parfum (rime visuelle) qui embaume l’ambiance d’une fragrance toute typée : la complainte du Bayou, écosystème complexe d’où émerge une voix oubliée, rejointe de rigoles au piano, de volutes de saloon, de ces chants polis du désespoir. Lancer le cd, le vinyle pulsatile et l’Amérique authentique s’offre à vous. Celle des complaintes délaissées qui vous saisissent dès Sugarpie I’m not the same. En dix titres, l’américaine offre une poésie légère à prendre très au sérieux. De celles qui saura emplir vos minutes d’évidence d’un supplément d’âme. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

I'm a Dreamer :

l Sugarpie I'm not the same  :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Euphonies 2578 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog