Magazine Culture

saint Patrick´s Day

Publié le 17 mars 2014 par Pomdepin @pom2pin

Ça n’aura échappé à personne, c’est la Saint Patrick, la fête de l’Irlande et de tous les irlandais et amateurs de Guinness de par le monde. Nous avons vécu 10 ans près de Dublin, nous nous y sommes mariés, trois de nos enfants y sont nés et ont la nationalité irlandaise, le deuxième prénom d’une de nos filles est en gaélique (et donc absolument imprononçable pour les non initiés), bref nous sommes des irlandais honoraires. Nous avons donc fait une descente dans le jardin avant de partir à l’école ce matin, à la recherche de trèfles, et nous avons tous une gerbe de verdure dégoulinante agrafée fièrement à la boutonnière. Bébé 5 a d’ailleurs essayé de brouter son trèfle, et il tirait dessus dans la poussette. Il a l’air surpris qu’on lui plante un bout de jardin sur le blouson. Les grands sont en uniforme, mais bébé 5 a un pull vert, j’ai toute la tenue, y compris les collants émeraude brillants, même Marichéri a cédé à mes demandes incessantes ma suggestion aimable et porte une cravate verte.

En principe, le collège ne tolère aucune extravagance vestimentaire, c’est l’uniforme, et que l’uniforme, mais c’est un collège catho, peuplé à majorité d’irlandais, donc les garçons ne risquent rien avec leur shamrock à la boutonnière. Car en irlandais, on ne dit pas trèfle mais shamrock. D’ailleurs, l’Ado a eu des mots avec un copain, né de parents irlandais certes, mais en Angleterre, alors que l’Ado est né de parents français, mais au national maternity Hospital à Dublin…lequel est le plus irlandais des deux? Et l’Ado ayant commencé sa scolarité en Irlande, lui a fait du gaélique à l’école, c’est obligatoire.

20140316-154017.jpg

Photo: http://www.sheknows.com

Pour ceux que ça interresse, je recommande le blog de ma copine à Waterford, ici. Pour les autres, qui voudraient des explications plus rapides, c’est très simple. Alors que l’Irlande vivait dans le pêché, les chefs de clans s’éclatant joyeusement à coup de guerres tribales incessantes, entre Cumhall et Goll mac Morna, entre les kings of Tara et les princes de l’Ulster, que les leprechauns (les lutins) sautillaient sur les arc-en-ciel, d’une marmite remplie d’or à l’autre, que les banshees hurlaient mélodieusement à rendre sourd le plus téméraire des irlandais (tradition perpétuée par mes filles), en Angleterre, un certain Patrick, probablement boutonneux, car adolescent ne demandait rien à personne. Et bien, le pauvre s’est carrément fait enlevé, comme ça, hop, et a été emmené en Irlande. Il y a passé 6 ans en esclavage, mais c’était un petit malin. La preuve, il a réussit à s’évader et à regagner l’Angleterre. D’où on peut en conclure qu’il était également sportif, car qu’il ait nagé ou ramé, il faut le faire! Mais Patrick n’était pas rancunier non plus, et il est revenu un beau matin de 432 ( à peu près) , avec l’idée saugrenue de convertir tous ces charmants irlandais au christianisme (ce qui déjà, sent la légende, ça m’étonnerait qu’il ait fait beau, il devait sûrement pleuvoir.) Il en a profité au passage pour chasser tous les serpents de l’île, ce dont je lui suis éternellement reconnaissante. Et il s’est servi des moyens du bord pour évangéliser, c’est à dire qu’il a hardiment expliqué la Sainte Trinité à l’aide d’un trèfle. C’est une chance pour les irlandais, c’est facile à porter à la boutonnière. Alors que si Patrick s’était servi d’un trident, ça poserait problème.

Aujourd’hui, la Saint Patrick est bien sûr toujours célébrée à l’église, mais aussi dans les pubs, où la Guinness coule à flots, dans les rues, la saint Patrick Day Parade avec ses chars, sa musique, ses danses, et son ambiance extraordinaire étant mondialement connue. Bien sur, on peut fêter Patrick à Londres, à New York, en Australie, à Hong Kong…partout où il y a des irlandais. Mais, à mes yeux, et à ceux des milliers de touristes fiers de leurs arrière-arrière-grand père irlandais qui débarquent à l’aéroport des jours avant le 17 mars, rien ne vaut Dublin!

Lá fhéile Pádraig sona dhuit!
Joyeuse Saint Patrick!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pomdepin 9431 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines