Magazine Culture

Les dix bonnes raisons de ne pas me lire

Par Marcalpozzo

1235085_10152697584813709_1135920577_n.jpg

Un livre sur la rencontre ? Mais quelle mouche vous aurez piqué ? Pourquoi perdre votre temps à lire un truc qui vous raconte les cent une manières de rencontrer ou de ne pas rencontrer quelqu’un, alors qu’il ne suffit plus aujourd’hui que d’un seul clic pour être ami avec un inconnu, et un seul autre pour renvoyer en enfer un vrai ami de longues dates qui vous aurait agacé ? Non ! Pas sérieux… On jette !

Un livre sur la rencontre ? Mais quoi ? Vous cherchez donc des emmerdes ? On sait bien que les gens sont odieux, cyniques, jaloux, envieux, égoïstes, égocentrés, pas généreux, très peu altruistes, et comme disait Céline, qu’à force de les fréquenter ils se mettent à puer juste pour vous. Non ! Allez donc vous balader tout seul dans la forêt, loin de la civilisation… On jette !

Un livre sur la rencontre ? Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Et puis c’est qui l’auteur ? Non mais qu’est-ce qu’il croit celui-ci ? Qu’il est plus malin que vous ou moi pour savoir comment on ferait un véritable rencontre, si tant est que ça puisse exister ? Eh bé ! Allez ! Passez votre chemin ! Non ! C’est vaseux tout ca… On jette !

Un livre sur la rencontre ? Il y a déjà tellement de classiques que je n’ai pas lus, et vous non plus je suppose, pourquoi perdrais-je mon temps à lire un livre contemporain qui, pompon du pompon, voudrait me rendre sympathique, fréquentable, aimable, entouré d’êtres charmants et délicieux… Mais ça va pas la tête ? Je veux mon lot d’ingratitudes, moi ! Je veux mon lot d’infamies, de petites trahisons, de lâchetés, de déceptions… sinon comment pourrais-je me sentir l’ultime martyr de l’humanité ? Allez ! Allez ! On jette !

Un livre sur la rencontre ? Vous voulez dire un livre plein de bons sentiments, c’est ça ? De cette race de bouquins qui essayent de vous faire croire que le bonheur est à portée de main, hein ? Que de rencontrer une âme sœur, un frère, ou de faire une rencontre qui transformerait votre vie, c’est bien possible ! Voyez-vous à quel degré d’inanité cette époque nous rabaisse ? Moi, je demande seulement : mais avec ce genre de livres, jusqu’où allons-nous descendre ? Hein ? Jusqu’où ? Non ! Trop à la mode tout ça ! Allez ! On jette…

La suite sur Le Salon Littéraire

Marc Alpozzo, Seuls. Éloge de la rencontre, Les Belles Lettres, coll. « Tibi », mars 2014, 170 p., 9 €.

La pré-critique de Livres Hebdo


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marcalpozzo 8422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines