Magazine Conso

La disparition de richard taylor

Publié le 17 mars 2014 par Lorraine De Chezlo
LA DISPARITION DE RICHARD TAYLORd'Arnaud Cathrine
Roman - 200 pages
Editions Verticales - janvier 2007
Editions poche Folio - mai 2008
Richard Taylor a disparu. Voilà des jours qu'il est absent, qu'il ne rentre pas auprès de sa femme et sa fille. Que lui est-il passé par la tête ? L'usure du temps ? du couple ? du quotidien ? L'appel d'un nouvel amour ? Le déclic provoqué par la nouvelle voisine ?
Grâce à Décapage#49, je me lance et enfin je découvre la littérature d'Arnaud Cathrine. Jolie écriture, de la vitesse, un peu de spleen, du fluide. L'absence du personnage principal se retrouve sur la forme puisque seules les autres (la sphère féminine uniquement) l'évoquent : sa femme, sa mère, sa soeur, son amie, celle qui va croiser sa route... Cela permet d'édifier par facettes cet homme, sa décision, ses intentions, son état psychologique sur le coup mais aussi plus tard, des années plus tard, grâce à celles qui l'auraient recroisé. Jusqu'à ce que la boucle soit bouclée. Le temps s'étire donc, l'absence est intemporelle, mais on est suspendu aux récits des femmes-satellites, on construit l'absent, on mesure les blessures provoquées, on palpe le manque qu'il suscite, et les rancoeurs, et les drames. Car sous cette petite musique mélancolique se cache tragédie et désolation. L'irrémédiable.
Extrait :
"Peut-être même que je l'aimais déjà tout court. Le corps et la tête. Lui tout entier. Puisque tout vient avec, une fois la brèche ouverte."
J'ai beaucoup aimé cette lecture.
Les 10 premières pages du roman
L'avis de Lisa - A son humble avis

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines