Magazine Culture

Homo globalis, l’ego à vif

Publié le 17 mars 2014 par Polinacide @polinacide

peur-insignifiance Quelle est votre côte à la "Bourse globale du Moi" ? À l’heure où chacun souhaite avoir son quart d’heure warholien, rien de tel qu’un shot de "just do it", "yes we can" ou d’"impossible is nothing" pour rebooster son estime personnelle. Un antidote bien trompeur. Jamais le champ de nos possibles n’a été si vaste, jamais nous n’avons eu accès à autant d’informations, et pourtant, jamais l’être humain ne s’est senti aussi déprimé, comme écrasé par sa propre platitude. Seul et anonyme parmi 7 milliards d’autres. C’est le constat anxiogène que le psychanalyste Carlo Strenger dresse dans son essai incisif La peur de l’insignifiance nous rend fous, décortiquant minutieusement cet empressement d’"apparaître pour être", écho du "désir d’être aimé, si profondément ancré dans la nature humaine". Un vide existentiel – parfois abyssal – que les nouvelles technologies n’ont fait qu’amplifier, le facteur "d’impact" mondial renforçant l’urgence de devoir devenir quelqu’un

© Emmanuelle (Histoires de voir)

© Emmanuelle (Histoires de voir)

d’"important", voire d’"immortel". Rejet essentiel de la mort de l’individu au groupe ; personne ne veut finir aux oubliettes, ni dans la rubrique des chiens écrasés, quitte à marchandiser la valeur humaine à hauteur du nombre de likes et de réseautages d’influence. Si l’illusion du "just do it" rend les échecs d’autant plus inacceptables, c’est parce qu’elle fait fi des limites inhérentes à tout individu, alimentant le mal-être et les culpabilités mortifères. Plutôt que de contempler la défaite d’une civilisation à la limite du burn-out avec "la jubilation du philosophe pessimiste", Carlo Strenger invite Homo globalis à se penser en citoyen universel, conscient de sa finitude mais bien décidé à ne pas se résigner. Tour de force propre au psychanalyste, il parvient à trouver les mots justes pour nous parler de nous-même à travers le devenir de la société toute entière. Une réconciliation authentique pour ceux qui cherchent encore leur place en ce monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Polinacide 976 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine