Magazine Séries

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 3. Episode 13.

Publié le 17 mars 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-03-17-15h13m19s173.jpg

Once Upon a Time // Saison 3. Episode 13. Witch Hunt.


Si l’on met de côté le simple fait que les deux épisodes précédents de Once Upon a Time étaient des excuses bidons pour nous introduire la Wicked Witch, « Witch Hunt » était plutôt sympathique. Mais je n’arrive toujours pas à avaler le fait que l’on ait tenté de nous avoir de la sorte. C’est le jeu ma pauvre Lucette. Dans ce tout nouvel épisode on nous introduit donc le personnage de Rebecca Mader : la Wicked Witch. Un personnage haut en couleur qui prend donc le pari d’être encore plus folle que Evil Queen. Ce n’est pas bien difficile, surtout que cette dernière est aujourd’hui dans sa phase de rédemption. Cet épisode écrit par Jane Espenson tente donc de nous plonger dans un monde dont seule Once Upon a Time a le secret. Cela fonctionne plutôt bien quand il s’agit de parler de la Wicked Witch, un peu moins quand il s’agit du reste des personnages. Du coup, je suis par moment un peu déçu du résultat. Mais je ne vais pas trop bouder étant donné qu’ils ont tenté de faire des efforts et c’est avant tout ce qu’il faut retenir. L’un de mes moments préférés est le face à face entre Evil Queen et la Wicked Witch dans la seconde partie de l’épisode.
En effet, Evil Queen est au fond du gouffre pendant que sa rivale se pavane dans sa propre robe. Le ton monte petit à petit mais la série ne va pas jusqu’au crêpage de chignons, malheureusement. Ce qui est dommage dans cette confrontation plutôt touchante du point de vue de Regina, c’est que la série ne semble pas vouloir aller beaucoup plus loin dans le fun et l’esbroufe. Once Upon a Time est tout de même l’une des maîtresses de l’esbroufe alors je trouve dommage qu’ils n’en abusent pas justement à un moment où cela aurait été parfait. Regina était toute chamallow dans cet épisode. Disons que l’on peut comprendre que le personnage soit complètement déprimé et les flashbacks sont là pour nous démontrer encore une fois à quel point elle a du mal à se faire à sa nouvelle vie dans le monde des contes. La série donne l’occasion à Lana Parrilla d’être à nouveau assez touchante et c’est tout ce que je peux attendre de sa part. Surtout que le personnage de Evil Queen a été assez usé au fil des années. Maintenant l’occasion est de transférer ce côté complètement fou vers un tout nouveau personnage.

vlcsnap-2014-03-17-15h17m40s215.jpg
C’était une très bonne idée et cela fonctionne très bien. Par ailleurs, il y a aussi l’alchimie entre Emma et Regina à Storybrooke. La manière dont cette relation se tisse m’a beaucoup plu. Notamment quand Regina se demande comment Emma peut passer des heures à surveiller des gens. Regina ne sait pas ce que c’est que d’être détective privé mais elle va ici le découvrir. C’était une très bonne idée, surtout que cela participe à rendre le personnage de Regina réellement intéressant à mes yeux. Le seul défaut finalement de Regina dans cet épisode c’est le fait qu’il tente constamment de rendre le personnage touchant et émouvant et du coup, la grande confrontation entre Regina et Wicked Witch n’était pas aussi puissante que cela aurait pu l’être encore au début de la saison par exemple (et ce même si déjà Regina était touchante). Il y a tout de même quelque chose d’appréciable dans Once Upon a Time c’est que la série cherche à se renouveler constamment. Avec Wicked c’est le cas et ce même si tout n’est pas nécessairement réussi.
Hook - « A bird landed on my ship’s wheel with a note instructing me to retrieve Emma and bring her back here; there was a small vial of memory potion tied to its leg. »
Charming à Snow - « Message via bird: That does sound like you. »
Note : 6.5/10. En bref, globalement bien meilleur que l’épisode précédent. On sent que la série reprend du poil de la bête.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17971 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines