Magazine Humeur

18/03 Crimée annexée. Les piqûres de moustique de la communauté internationale.

Publié le 18 mars 2014 par Jorge
18/03 Crimée annexée. Les piqûres de moustique de la communauté internationale.Ce qui me parait le plus surprenant dans cette histoire après le référendum en Crimée est la forme que prend l'approche internationale. Ils semblent considérer Poutine comme un des leurs, quelque peu dévoyé, alors qu'il montre chaque jour qu'il a une approche des problèmes, une manière de raisonner et d'agir totalement différentes.Dans les commentaires de ce dernier mois, Kissinger en particulier, mais aussi Zbigniew Brzeziński, ancien conseiller de Carter, critiquent l'aveuglement occidental, qui ne ferait pas assez d'efforts pour comprendre la psychologie de Vladimir Poutine et serait donc peu capable d'interpréter le sens de ses actions et encore moins de les anticiper.Les « premières mesures » touchant les avoirs financiers de proches ou des Ukrainiens du cercle de Ianoukovitch étaient certainement nécessaires, mais si elles peuvent constituer une « vexation » certaine pour Poutine, elles ne touchent en rien le cœur de son raisonnement qui est l'intérêt d'une Russie qu'il cherche à faire redevenir la grande puissance du temps de l'URSS. Surtout, d'être perçue comme telle, avant tout, à l'intérieur.Au contraire, elle servent une argumentation et une propagande pour sa politique.Au delà du côté quelque peu délirant des derniers articles du vieillard Kissinger, une leçon est à retenir, lorsqu'il rappelle que pour faire face et contrer un ennemi, il faut d'abord être capable de se mettre dans sa peau. C'est le sens des affirmations qui ont parfois été présentées en occident comme un « soutien » à Poutine.Piqûres de moustique, donc, qui produisent de l'irritation, un peu de gêne, mais n'ont jamais arrêté qui que ce soit dans sa marche.Si le « niveau 2 » des « représailles » est aussi peu incitatif, on va donner le temps à la Russie d'avancer ici ou là ses pions, vrais ou seulement apparents, ce qui ne peut que compliquer chaque jour le cadre des possibles et nécessaires négociations pour sortir de ce guêpier avec le moins de dommages possible.© Jorge

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jorge 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines