Magazine Culture

Demain j’arrête de Gilles Legardinier, ce livre dont tout le monde a parlé

Par Sissi De Beauregard @SissiBeauregard

Couverture de Demain j'arrête de Gilles Legardinier

Julie est une jeune femme de 28 ans avec beaucoup d’imagination et une vie amoureuse pourrie, pourtant, elle ne perd jamais son enthousiasme. Elle travaille dans une banque et passe ses journées à allouer des prêts à la consommation à des Français sans le sous, sous le regard aiguisé d’un manager tyrannique. Quand le mystérieux Ricardo Patatra s’installe dans son immeuble avec ses secrets et son sourire charmeur, la vie monotone de Julie va changer du tout au tout.

Pour l’avoir entraperçu au salon du livre samedi dernier, je tiens à souligner, même si ça n’a aucun rapport, que Gilles Legardinier a vraiment une tête de mec sympa. Avant, il écrivait des thrillers que personne ne lisait, maintenant, il écrit des comédies romantiques qui font rigoler la France entière. On a beaucoup parlé de Demain j’arrête, vendu à 300 000 exemplaires et même ceux qui ne l’ont pas lu n’ont pas pu louper le chat coiffé d’un bonnet péruvien qui trône sur la couverture. Du coup j’attendais une peu trop de cette lecture et j’ai été un mini-chouïa déçue.

C’est typiquement de la chick-lit française, drôle et mignon, un peu absurde, un peu second degré. Ça fait sourire très souvent, pas hurler de rire non plus, mais il y a deux trois phrases qui m’ont fait pouffer bêtement, notamment :

"Au mieux, il va me prendre pour une prostituée de la cordillère des Andes qui fait le tapin en attendant une éclipse."

Ou certaines des déclarations de l’héroïne, Julie, qui ne perd jamais le nord :

"Je suis invincible. Ce monde m’appartient. Il ne faut pas que j’oublie de descendre les poubelles en partant."

Dommage que la fin soit un peu trop téléphonée et un peu trop rose-bonbon, j’aurais aimé quelques rebondissements. Bref, sans être révolutionnaire, ce roman rigolo se lit avec plaisir. Je recommande aux amatrices de chick lit classique.

Le site officiel de Gilles Legardinier : c’est par là. 

Pour l’acheter sur amazon : en papier (7,32€), ici, ou en numérique (10,99€), là. 

Note 4 sur 6 (Bien)

Ma note : 4 sur 6 (Bien)

Titre original : Demain j’arrêteAuteur : Gilles LegardinierGenre : chick-lit/HumourPremière date de parution : 17 novembre 2011Langue d’origine : FrançaisPays d’origine : FranceÉditeur : Fleuve Noir (2011) / Pocket (2013)Prix papier : à partir de 7,32€Prix numérique : 10,99€Nb de pages : 350 pages

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sissi De Beauregard 5246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines