Magazine Cinéma

TPMP : Le blackface qui m’énerve !

Par Misteremma @misteremma

Vendredi 21 mars 2014, Valérie Benaïm et Jean-Michel Maire ont passé – suite à la perte d’un pari – toute l’émission déguisés en membres du célèbre groupe antillo-guyanais, « La Compagnie Créole ». Pour ce faire, les deux chroniqueurs de Touche pas à mon poste sur D8 avaient maquillé leur visage en noir.

En novembre 2013, un groupe de Néerlandais menait campagne pour tuer le Père fouettard de la tradition de Saint Nicolas. A la même époque, une journaliste du magazine féminin « Elle » avait posté sur son compte Instagram une photo d’elle dont le visage était également maquillé en noir. A chaque fois, la même indignation revient : c’est un acte raciste !

L’histoire nous apprend en fait que le « blackface » est une pratique née au XIXe siècle aux États-Unis. Elle consistait à se peindre le visage en noir pour ridiculiser les personnes noires dans le cadre de spectacles appelés minstrel shows. On comprend donc mieux la réaction de médias américains sur la journaliste française. On pourrait aussi comprendre les réactions sur le père fouettard même s’il est dommage de faire disparaître une part de notre enfance. Mais, mes chers amis Français, le blackface n’est pas votre histoire. Valérie Benaïm et Jean-Michel Maire ne sont que deux gamins qui jouent.

Quel petit garçon n’a-t-il pas mis du bouchon sur son visage pour se grimer ? Est-il raciste pour autant !? Comment aller-vous le déguiser au carnaval s’il veut lui aussi ressembler à la Compagnie Créole ou à un Schtroumpf ou à une sorcière ?

Alors, au lieu de mitrailler les deux chroniqueurs de tweets les traitant de raciste et obliger Valérie Benaïm à s’excuser,  je trouverais bien plus intelligent de s’offusquer sur la banane de Taubira, non ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog