Magazine Culture

Fauve ≠ au Bataclan :

Publié le 24 mars 2014 par Tiavina Kleber @ktiav_

Fauve ≠ au Bataclan :

Fauve  ≠ : 

L’ovni musical de 2013 s’est bien eux. Fauve, un collectif français de cinq garçons dont le style, à la fois rappé et poétique nous emporte et nous interpelle. Il y a les fans et les détracteurs comme toujours, ceux à qui les parole font écho et ceux pour qui le groupe n’est qu’une parade commerciale de plus.
Mais peu importe, Fauve nous rentre dedans. Avec des paroles crues et sensuelles (Nuits Fauves), ils nous parlent de solitude, de sexe et surtout de la vie, de l’amour et de l’espoir. En véritable porte-parole d’un état d’esprit positif, Fauve nous demande de reconsidérer la vie comme quelque chose de plus beau, comme un « casse du siècle » et de dire au Blizzard qui nous ronge  d’aller se faire enculer (nom du premier EP).

Et en live alors ?

Je suis partie avec la crainte d’un live sans fantaisie et qui aurait du mal à décoller (style oblige), j’ai été agréablement surprise.  Peu habitué de la scène, le groupe reste un peu timide, comme s’il ne s’attendait pas à être là, très émouvant. Les différents jeux de projection des films/clips comblent le manque de d’énergie que l’on retrouve chez d’autres artistes.  En bref, une belle découverte, un chanteur engagé et déterminé et un collectif très reconnaissant de son public, sans qui il n’aurait pas pu se produire.Cependant, on profite d’avantage de l’album en privé selon moi. On retrouve mieux toutes les dimensions des titres. Question de point de vue mais la profondeur des textes se prête d’avantage à une écoute intimiste qu’à un live excité. 
Places entre 23€ et 30€
Fauve ≠ au Bataclan :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tiavina Kleber 1265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines