Magazine Culture

Retraite de la Terre (1938) d'Arthur C. Clarke

Par Colimasson

Bien avant que Bernard Werber s’intéresse aux Fourmis, Arthur C. Clarke avait relevé le potentiel philosophique des sociétés insectes, capable d’assener une claque virulente aux prétentions de toute-puissance humaine. Ici, les termites sont au centre de la réflexion. Dans le contexte du voyage spatial, la complexité de leur organisation rivalise avec celle d’autres sociétés extraterrestres et pourrait même remettre en question l’hégémonie de l’homme sur Terre. Une idée rapidement esquissée et qui se propose modestement en filigrane de la trame, pour permettre au lecteur de tirer ses propres conclusions…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Colimasson 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines