Magazine Culture

[notes sur la création] Jean-Yves Masson et Goethe

Par Florence Trocmé

« Je me dis ce jour-là que, s’il est vrai qu’un caractère se définit autant par ce qu’il exclut que par ce qu’il contient, on aurait assez bien décrit Goethe en disant qu’il était la personne au monde qui ignorait le plus la futilité. Même les sujets frivoles, quand il lui arrivait de les effleurer, cessaient aussitôt d’être tels – ce qui n’a rien à voir avec l’esprit de sérieux dont font preuve tant d’Allemands. À toute chose qui l’intéressait, même si c’était seulement pour s’en divertir, Goethe se consacrait avec une attention totale, exclusive, sinon il ne la voyait  même pas – raison pour laquelle peut-être il s’entendait si bien avec les enfants, dont c’est le trait le plus constant. C’était aussi ce qui expliquait qu’il pût, dans une seule journée, accomplir tant de tâches différentes et poursuivre cependant la composition de ses propres œuvres. Leur intensité s’explique sûrement par le fait qu’elles furent le fruit de moments d’une totale attention, d’un complet dévouement au sujet que le poète traitait, au sentiment qu’il exprimait, à l’objet qu’il décrivait. Oui, il se peut bien que le génie soit d’abord une extrême capacité d’attention, me dis-je ce jour-là en observant Goethe – d’attention à ce monde que la plupart des gens traitent comme s’il allait de soi. De cette capacité de prêter attention au réel, et donc de s’en étonner, naît la faculté de créer des relations, de mettre en rapports réciproques les choses les plus éloignées qui échappent à l’attention ordinaire, sans que ces rapports semblent arbitraires. » 
 
Jean-Yves Masson, L’Incendie du théâtre de Weimar, Verdier, 2014, p. 77 
 
Rappel, Jean-Yves Masson sera à la librairie Tschann, à Paris, ce jeudi soir 27 mars, en compagnie de Mireille Gansel (voir ici)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines