Magazine Beaux Arts

Le musée de Boulogne-sur-mer : Alphonse Pinart (1)

Publié le 02 avril 2014 par Detoursdesmondes
Masques-kodiak400

Évoquer les collections du musée de Boulogne-sur-mer, c'est penser immédiatement aux masques rapportés par Alphonse Pinart de l'archipel Kodiak en Alaska à la fin du XIXème !
Bien sûr, il s'agit là d'une vision réductrice puisque le musée conserve également une très importante collection d'objets océaniens dont nous parlerons dans une prochaine note.
À l'origine, le noyau des collections ethnographiques est constitué par le cabinet de curiosité du chevalier Leroy de Barde, Peintre du Roi sous Louis XVIII.
Le musée ouvrira ses portes au public le 4 novembre 1825.
Salle-oceanie

Le cabinet de Leroy de Barde comportait essentiellement des spécimens d'histoire naturelle mais comptait cependant 288 "curios" venant des "sauvages".
Cette collection fut probablement constituée entre 1797 et 1820 en Angleterre.
(Source R. Boulay, article Les collections océaniennes du musée de Boulogne-sur-mer ).
Ce noyau d'objets extra-européens s'enrichira par la suite des dons de ressortissants anglais dans la première moitié du XIXème siècle puis, grâce à l'intervention de l'Amiral de Rosamel (devenu ministre de la Marine et des colonies en 1836) auprès des grandes expéditions telle celle de l'Astrolabe qu'il avait commanditée.
Astrolabe

Enfin, c'est Ernest Théodore Hamy, fondateur du Musée d’Ethnographie du Trocadéro, qui se penchera sur le berceau du musée de Boulogne-sur-mer, en l'enrichissant directement ou indirectement par le biais de rencontres importantes telles celles de Maurice Mandron et Alphonse Pinart.
Alphonse-pinart

Ce derniert nait à Marquise (nom prédestiné !)... dans le Pas de calais en 1852. Il s'embarque à 19 ans pour "l'Amérique Russe" afin de comprendre le peuplement du Nouveau Monde par une étude linguistique. C'est ainsi qu'il va s'installer 6 mois à Kodiak et à Afognat, villages d'une presqu'île aléoutienne.
Masque-kodiak-different

Il peut ainsi étudier la culture Sugpiat dans laquelle il est immergé. Il s'agit d'une société de chasseurs de mammifères marins. Les masques étaient utilisés lors des fêtes d'hiver, cérémonies au cours desquelles ils dansaient ; rites probablement à la fois propitiatoires car il s'agissait d'obtenir de prochaines chasses fructueuses et à la fois funéraires.

Masque-kodiak-different-fem

Ces masques impressionnants par leur forme brute et leur éclatant polychromie n'ont pas les yeux percés : ils ne devaient pas être portés, mais accrochés sur des sortes de portiques. Certains, plus petits devaient peut être danser dans les mains ?
Alphonse Pinart s'est peu intéressé aux masques, c'est pourquoi nous manquons d'informations à leur sujet. Il a surtout essayé de prouver que les langues d'Alaska étaient voisines de certaines langues asiatiques mais il semble que ses notes soient lacunaires. Il rentrera en France en 1875 avec plus de 200 objets collectés mais ne retournera jamais en Alaska ; ses prochaines missions le conduiront en Océanie.
Masque-kodiak

à suivre... et quelques éléments complémentaires dans une note de janvier 2009.

Photos de l'auteure au musée de Boulogne-sur-mer, mars 2014.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Quand la Suisse régnait sur le graphisme

    Quand Suisse régnait graphisme

    Josef Müller-Brockmann était roi :-) Un livre sur ce grand graphiste suisse qui officia à partir des années 50, édité par le Museum of Design de Zürich, va... Lire la suite

    Par  Cuisine Du Graphiste
    CULTURE, GRAPHISME, LIVRES, STYLISME
  • Box : Avis sur la nouvelle DandyBox

    Avis nouvelle DandyBox

    Voici quelques semaines, je vous annonçais le renouveau de la DandyBox, tout en promettant un retour concernant la réception de la DandyBox nouvelle... Lire la suite

    Par  Sébastien Glotin
    CONSO, CULTURE, SORTIR
  • Suits, avocats sur mesure - Critique série

    Suits, avocats mesure Critique série

    Suits, avocats sur mesure - Critique série4.00 sur 50 basé sur 1 votants.La série qui va vous faire regretter d'avoir arrêté le droit ! Tout est fait ici pour... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Mort sur la Tamise - Deborah Crombie

    Mort Tamise Deborah Crombie

    CaractéristiquesSpace: GenreSpace: Policier Grand formatSpace: 400 pages / 19,90 € Space RésuméSpace: Rebecca Meredith, inspecteur en chef d’une brigade... Lire la suite

    Par  Jake
    CULTURE, LIVRES
  • Douwe Tiemersma : sur Nisargadatta Maharaj

    Douwe Tiemersma Nisargadatta Maharaj

    08 novembre 2013 Douwe Tiemersma : sur Nisargadatta Maharaj vu sur http://www.non-dualite.fr/index.php/temoignages/douwe-tiemersma. Lire la suite

    Par  Joseleroy
    BIEN-ÊTRE, CULTURE
  • Ce que la mer rejète

    rejète

    Une ballade le long de la mer en ce week end ensoleillé aurait du me réjouir au plus haut point mais ce ne fut pourtant pas le cas. Trop de détritus échoués ... Lire la suite

    Par  Stonda
    BEAUX ARTS, ENVIRONNEMENT
  • La Main sur le Berceau

    Main Berceau

    genre: thriller (interdit aux - 12 ans)année: 1991durée: 1h50 l'histoire: Apres le suicide de son mari, une jeune femme s'introduit dans la famille qu'elle... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6811 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines