Magazine Culture

Hey Jude

Publié le 02 avril 2014 par Bastienb

3Que vous soyez sensible ou non à la musique des Beatles, vous ne pouvez pas n’avoir jamais entendu le morceau « Hey Jude« , même si vous faites partie de la jeune génération. C’est Paul McCartney qui composa cette chanson juste après qu’il eut rendu visite au fils de John Lennon (Julian) et à la mère de ce dernier en plein divorce d’avec le créateur du futur hit planétaire  » Imagine ». McCartney, ému par la détresse du petit garçon, écrivit donc une chanson intitulée dans un premier temps « Hey Jules » mais qui devint « Hey Jude » car plus facile à chanter.

Une vingtaine de prises furent réalisées en studio. Et toutes, à l’exception d’une seule, comportent de la batterie dès le début du morceau. Et pourtant, dans  la prise qui sera retenue (car jugée la meilleure) pour sortir sur le 45 tours (souvenez vous, une galette de vinyle…), la batterie fait son apparition alors que le morceau est commencé depuis déjà près d’une minute. Que s’est-il passé ? Et bien Ringo Starr (le batteur) s’en était tout simplement allé aux toilettes. Les autres avaient commencé sans lui, et à son retour des sanitaires, il s’installa derrière sa batterie et pris le fil de la chanson comme si de rien n’était.

Si on tend l’oreille, ce morceau est par ailleurs émaillé de quelques éructations, la plus audible étant un « fucking hell » dont la paternité est attribuée parfois à John Lennon, parfois à Ringo Starr.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.


========================================
Consultez l'article complet sur le site Culture Générale


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 56145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine