Magazine Culture

Douce Illusion de Heather Snow

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Voici donc ma chronique sur le second tome de la série Les séductrices de Heather Snow, bien meilleur que le premier et qui est sorti hier.

Les Séductrices Tome 2 : Douce Illusion de Heather Snow

Les Séductrices Tome 2 - Douce Illusion Tome 2 de Heather SnowBroché : 437 pages

Editeur : J’ai lu

Date de sortie : 2 avril 2014

Collection :  J’ai lu Aventures & Passions

Langue : Français

ISBN-10: 2290077593

ISBN-13: 978-2290077597

DISPONIBLE SUR LISEUSE: NON

Son résumé :

Après dix ans passés au service de la Couronne, Derick Aveline trouve son village en émoi : une domestique a été assassinée. Il faut en référer au juge de paix. Or, Derick découvre que ce dernier, victime d’une apoplexie, est trop diminué pour exercer sa charge. C’est sa sœur Emma qui officie à sa place… en cachette des autorités supérieures. Derick n’a pas oublié la gamine maigrichonne qu’il surnommait le Pygmée. Si elle a bien changé, elle est toujours aussi têtue et s’obstine à mener l’enquête grâce à ses brillantes méthodes de criminologie. Derick accepte de ne rien dire, à condition de lui servir d’assistant. Bien vite, ils réalisent que le meurtrier ne compte pas en rester là…

Mon Avis :

La série s’appelle Les Séductrices mais cela aurait aussi bien pu être Les Instruites ! S’il y une récurrence entre ces deux premiers tomes, c’est bien l’héroïne cultivée mais incomprise pour l’époque. La première excellait en chimie et en médecine, la seconde dénote par son intelligence et par ses études de la criminologie et du profilage.

En effet, Emma Wallingford fait preuve d’une méthodologie et d’une logique implacable pour résoudre les différentes enquêtes qui lui sont soumises. Depuis que son frère a été considérablement diminué par une attaque cérébrale, elle endosse, sous le couvert du nom de son frère, les responsabilités de magistrat avec brio. C’est également une femme au fort caractère, qui s’exprime en toute franchise et avec un gros coeur rempli d’amour mais qui a été un peu malmené.

L’auteure nous livre pour la seconde fois également un héros de guerre comme partenaire de la belle érudite. Il s’agit ici de Derick Aveline, espion au service de la couronne. Malheureusement, ne pouvant expliquer son rôle, ni pourquoi il est resté en France pendant la guerre, il est loin d’être porté aux nues et les villageois ne voient en lui qu’un traître non patriotique. C’est surtout un homme droit, rongé par son passé dans l’espionnage et qui ne sait plus trop qu’il est, ni où est sa place. 

La guerre finie, il est envoyé dans son domaine pour une toute dernière mission, sa position au sein de la collectivité lui offrant la couverture idéale. La découverte du corps d’une jeune domestique lui permet de se rapprocher d’Emma, prétextant  l’aider dans son enquête, pour se renseigner sur son frère, George, dont il faut déterminer s’il est le traître ayant fourni d’utiles renseignements  à la France pendant la guerre. Si Derick s’aperçoit bien vite qu’Emma est toujours aussi entêtée que lorsqu’ils étaient jeunes, le reste de sa personne a bien changé et ne le laisse pas indifférent.

Ils se retrouvent donc à travailler de son concert pour arrêter le meurtrier de la domestique et l’enquête va prendre un détour qu’ils n’attendaient pas.

Les deux héros sont attachants et profonds. Il se dégage de leur couple la douce alchimie des amis d’enfance qui découvrent l’adulte que l’autre est devenu. Derick n’avait jamais vu en Emma qu’un garçon manqué trop collant mais celle-ci était tout simplement éprise du jeune homme qu’il était avec toute la candeur que l’on a à 15 ans. Quatorze ans plus tard, Derick est devenu un homme séduisant et Emma une belle femme intelligente. L’attirance est immédiate et les sentiments ne tardent pas à suivre.

Le point fort du roman est néanmoins l’intrigue. La romance et l’enquête s’entremêlent sans que l’une prenne le pas sur l’autre et s’alterne à un rythme agréable.  La recherche de l’assassin et de ses motivations est prenante et le dénouement est plutôt bien ficelé même s’il se laisse entrevoir quelques dizaines de pages avant la fin.

Malgré un schéma légèrement calqué sur le tome 1, « Douce Illusion » m’a semblé bien meilleur.

Un petit mot sur l’écriture : avec un style sans prétention, un peu redondant, Heather Snow ne ferait peut-être pas mouche si l’histoire ne nous donnait envie de connaître le dénouement. La plume n’égale pas l’imagination de l’auteure.

En bref, une bonne romance, avec de jolies scènes d’amour et une intrigue intéressante, en soit une lecture agréable.

Presque Excellent

Acheter ce livre sur Amazon Acheter ce livre sur Decitre

Les tomes précédents

Douce Illusion de Heather Snow

Les Séductrices Tome 1 – L’Empreinte de Tes Lèvres de Heather Snow

0.000000 0.000000

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines