Magazine Culture

L'exécutrice, tome 1 : Le baiser de l'Araignée, Jennifer Estep

Par Les Griffonneuses

Salut tout le monde !

Après un (trop) long moment d'absence, je reviens avec plusieurs critiques à faire ! En effet, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour rédiger mes articles au fur et à mesure dernièrement. Mais me revoilà avec une petite découverte que je tiens à vous faire partager parce que j'ai trouvé que l'intrigue chaneait beaucoup à la fois de ce que j'ai l'habitude de lire et des différents romans jeunesse que l'on peut trouver en ce moment. Laissez moi vous expliquer...

L'histoire :

Nous nous retrouvons plongé dans une ville meurtrière des Etats Unis, Ashland. C'est là que l'héroïne a toujours vécu. En parlant d'elle, sa profession peut prendre un peu au dépourvu puisqu'elle est tueuse à gages. Alors qu'elle se fait embaucher pour assassiner un homme renommé, elle se rend compte qu'elle s'est fait doubler. Son employeur a employé un autre tueur à gages afin de la tuer elle quand elle aurait fini le travail pour que personne ne puisse remonter au commanditaire. Mais Gin Blanco, dans le métier depuis 17 ans, se rend compte de la supercherie. Pire, elle échoue à assassiner sa cible, qui meure quand même dans la soirée. Tout le roman va alors être centré sur cette enquête qu'elle va devoir mener pour découvrir qui a ainsi bafoué son honneur.

9420_1167163

Mon avis :

Nous tombons dans un univers de crimes, de meurtres, dans une ville où les valeurs morales n'existent pas. Gin, magré qu'elle soit tueuse à gages, est une bonne personne, à sa façon, puisque que malgré tout, elle défend certains objectifs. Lorsqu'elle a apprend qu'elle et son intermédiaire ont été pris pour cible, elle va entrer dans un état d'esprit froid et destructeur afin de trouver le coupable. Son mentor se fait assassiner, ce qui la conforte dans sa volonté de trouver le coupable.

Tout le roman est régi par les recherches de Gin Blanco pour découvrir l'identité du commanditaire et surtout pour trouver un moyen de l'éliminer. La magie fait son apparition dans ce domaine. On apprend que les pouvoirs sont répartis selon les éléments : la pierre, l'air, le feu, la glace et quelques éléments secondaires comme le métal et l'électricité. On apprend que l'héroïne est une élémentale de pierre puissante mais nous n'avons pas beaucoup l'occasion de nous en rendre compte, ce que je trouve dommage. Les pouvoirs magiques sont présents mais comme secondaires. Comme l'héroïne refuse de s'en servir pour son métier, ils se trouvent un peu rélégués au second plan.

Ensuite, l'intrigue tourne autour des émotions de Gin qui veut absolument venger la mort de son ami. L'intrigue démarre très rapidement avec le meurtre qu'elle doit commettre, l'assassinat de son ami puis tout retombe un peu. Elle va être amenée à collaborer avec le seul flic qui ne soit pas corrompu de ville. Une tension va s'instaurer entre les deux. A partir du moment où ce flic arrive, les choses retombent, tout est plat, calme et il ne se passe pas grand chose.

Puis un élément déclencheur arrive et tout redémarre sur des chapeaux de roues. La fin est beaucoup plus intéressantes, tout se remet en mouvement rapidement et s'enchaine avec fluidité. L'auteure nous entraine dans son univers et la fin ne nous laisse pas une seconde pour respirer. On voit un peu de quoi est capable Gin avec ses pouvoirs mais ceux ci ne sont qu'effleurés. Mais la fin nous laisse plein de suspens et avec de belles perspectives pour la suite. Suite que j'ai lu avec beaucoup d'attention, rendez vous bientôt pour sa critique ! ;)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2036 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines