Magazine Cinéma

EXPO : Festival de la photographie de Knokke-Heist 2014

Par Misteremma @misteremma

Du 30 mars au 9 juin 2014, Knokke-Heist sera une fois encore placé sous le signe de la photographie contemporaine. Avec un choix de pas moins de six expositions, le Festival international de la photographie de Knokke-Heist, édition 2014 offre une variété de perspectives à chaque visiteur. L’un des points forts est l’exposition en plein air « Haute Africa », où de grands artistes et photographes internationaux, comme Martin Parr, Wangechi Mutu, Zanele Muholi, Viviane Sassen, Yinka Shonibare et bien d’autres, proposent un regard alternatif sur le continent africain contemporain.

Mais il y a place aussi pour des talents moins connus. Au Centre Culturel de Knokke-Heist, vous pouvez notamment aller à la rencontre des « Unknown Masterpieces », une exposition gratuite à caractère artistique qui met en valeur les créateurs de tendances de demain. Cerise sur le gâteau, le festival accueille l’exposition itinérante du « World Press Photo », une première en Belgique.

« Haute Africa »

Haute Africa, l’exposition principale du festival de la photographie, propose les œuvres de nombreux grands photographes internationaux en différents endroits de l’espace public de Knokke-Heist. Outre dans l’atmosphère intime de la Zoutekerkje, on peut également admirer de belles intégrations avec des œuvres photographiques le long de la digue ou dans les dunes du parc J. Stübben.

Haute Africa se concentre sur le travail de photographes qui ne s’intéressent pas tant à la mode africaine en elle-même, mais mènent plutôt une étude anthropologique sur la culture vestimentaire africaine contemporaine. Plusieurs pays d’Afrique, notamment la Côte-d’Ivoire, le Kenya, le Nigéria, la Tanzanie et la Zambie, connaissent une économie florissante, l’Afrique du Sud étant même un acteur mondial de premier plan. Ces pays doivent essentiellement leur progrès à l’exploitation des richesses du sol africain, mais aussi à l’accroissement des économies durales et créatives.

L’industrie de la mode est un bon exemple de cette industrie créative. De nombreux designers,  entrepreneurs et photographes africains inspirent le monde avec de nouveaux projets qui véhiculent et renouvellent l’identité africaine. Leurs créations touchent l’Occident via Internet, les semaines internationales de la mode et toutes sortes d’initiatives. Cette évolution n’a pas échappé non plus aux artistes et aux photographes. C’est par la culture vestimentaire qu’ils évaluent les convictions, pensées et sentiments de celles et ceux qui les portent, ou interprètent l’histoire d’un lieu particulier. Ils portent leur regard sur des sujets tels que l’occidentalisation, le post-colonialisme, la race, l’égalité sexuelle, la croyance religieuse ou les rapports de force politiques.

Toutes les informations concernant le Festival international de la photographie de Knokke-Heist 2014 peuvent être retrouvées sur le site web et sur la page Facebook.

Photo Knokke

Cadet in cardboard hat

Expo Knokke


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 41554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte