Magazine Cinéma

[Critique] AVIS DE MISTRAL

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Critique] AVIS DE MISTRAL

Titre original : Avis de mistral

Note:

★
★
☆
☆
☆

Origine : France
Réalisatrice : Rose Bosch
Distribution : Jean Reno, Anna Galiena, Chloé Jouannet, Hugo Dessioux, Lukas Pelissier, Tom Leeb, Hugues Aufray, Charlotte De Turckheim
Genre : Comédie/Drame
Date de sortie : 2 avril 2014

Le Pitch :
En plein conflit avec leurs parents qui divorcent, et alors qu’ils n’ont jamais rencontré leur grand-père, Léa, Adrien et Théo sont contraints d’aller passer l’été entier chez ce dernier en compagnie de leur grand-mère. Ils vont donc faire la connaissance de Paul, un homme peu rustre d’apparence. S’ensuivent alors des disputes, des conflits générationnels, mais aussi une tentative sincère de mieux se connaître…

La Critique :
Jean Reno fait partie de ces acteurs qui ont marqué le cinéma français par le biais de films significatifs. Sa collaboration avec Luc Besson a donné naissance à des œuvres assez marquantes. Le Grand Bleu ou encore Léon par exemple, ont laissé une empreinte forte dans les cahiers du septième-art. On observe également cette collaboration dans Subway ou encore Nikita. Le Grand Bleu a connu un véritable succès à sa sortie, et a propulsé ses acteurs sur le devant de la scène. Jean Reno dans l’un des rôles principaux celui d’Enzo Molinari est époustouflant, il apporte un jeu très fort qui porte le film vers une émotion profonde. On peut clairement en dire autant du film Léon, où dans la peau d’un tueur à gage froid et paradoxal, il bouleversa les spectateurs. Sans donner une liste exhaustive, la carrière de Jean Reno est vaste et diversifiée. Et malgré son grand talent indéniable, elle est également assez approximative, car il n’a pas toujours fait les bons choix. Et s’il convient de parler de cet acteur charismatique dès le départ, c’est bel et bien car il est particulièrement touchant en vieux bougre grincheux dans Avis de Mistral, qui fait l’objet de cette critique.

Pour en revenir au film, on peut dire qu’il démarre assez fort avec un rythme entraînant et joyeux, accompagné d’une musique entrainante sur fond de beaux paysages. Les décors tournés en plein cœur de l’arrière pays provençal dans les Alpilles sont somptueux. Il y a un peu de Marcel Pagnol dans Avis de Mistral avec des airs de folklore régional, mais la comparaison s’arrête là. À noter que Rose Bosch est elle-même originaire d’Avignon, et voulait rendre hommage à ses origines. Jean Reno paraît également à son aise dans son rôle et dans cet univers, lui qui nourrit une passion pour l’huile d’olive et ses terroirs !

La mise en scène quant à elle se permet quelques originalités qu’en de brefs moments, mais reste très familière à ce qui se fait déjà dans la comédie française. Vers le milieu, le film commence à s’essouffler et peinera à exister pleinement par la suite. Et à cela plusieurs raisons, la première est très simple : le long-métrage est dénué de réel scénario. Et si cette composante n’est pas nécessairement un problème dans certains films solides, elle représente ici un sérieux soucis. Les longs-métrages qui se focalisent sur les personnages et qui sont dépourvus de réel scénario doivent être parés de nombreux atouts, à commencer par l’humour s’il s’agit bel et bien d’une comédie. Ainsi, ils parviennent à s’en sortir et à tirer leur épingle du jeu. Ici, même si l’on sourit quelques fois, on ne peut nier qu’on ne rigole pas franchement. De plus l’enchaînement de caricatures finit par lasser. Une caricature présente dans les traits de caractère des personnages, notamment avec le rôle de Léa interprété par Chloé Jouannet. Cette dernière qui sait être touchante par moments est malheureusement affublée de dialogues grotesques. Tout comme son compère Hugo Dessioux, découvert quant à lui sur YouTube par le biais de ses vidéos humoristiques, appartenant à la nouvelle vague d’internet, qui ne se démarque pas franchement. Les adolescents de manière générale allant des personnages principaux aux secondaires qui sont censés apporter un brin de fraîcheur, se rapprochent inévitablement d’un aspect parodique.

Le point positif du film, sans compter les très beaux cadres et la musique toujours bien choisie, est finalement cette certaine tendresse qui s’en dégage. Elle se manifeste principalement grâce à Jean Reno habité et engagé. Un engagement qui ne semble pas anodin quand on sait que le rôle de Paul parle personnellement à l’acteur. Mais en dépit de cela, le film tire en longueur pour finalement offrir une histoire et un final assez convenus. En somme c’est prévisible, on voit le film se dérouler en sachant à l’avance à peu près tout ce qui va se passer. La mise en scène quant à elle est assez commune, c’est du déjà-vu et les rebondissements sont prévisibles. On passe tout de même de bons moments lors de certaines scènes illustrant l’amitié de manière chaleureuse, on soulignera notamment la présence assez sincère d’Hugues Aufray et on relèvera aussi quelques répliques bien placées.

Avis de Mistral n’est pas un navet. Ce n’est pas la définition exacte qui lui convient, mais il n’empêche que le temps commence à s’allonger à un moment donné au visionnage, et sa problématique principale est son manque d’originalité. Globalement, le film n’est pas dépourvu du moindre intérêt, il a même certaines qualités, mais ce qui est certain c’est qu’il n’est pas marquant.

@ Audrey Cartier

avis-de-mistral-reno
Crédits photos : Gaumont Distribution

Avis de Mistral Charlotte De Turckheim Chloé Jouannet Comédie critique Hugo Dessioux Hugues Aufray Jean Reno Lukas Pelissier Rose Bosch Tom Leeb

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Turbo - Critique

    Turbo Critique

    Quand un escargot se la joue Fast and Furious !Les studios DreamWorks Animation sont de retour, avec cette fois-ci l'histoire de Turbo, un escargot qui veut... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Malavita - Critique

    Malavita Critique

    Téléfilm calibré pour les soirées de TF1 !On se souvient d'un temps où Robert DeNiro acteur des acteurs alignait les performances mémorables dans des chefs... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Attila Marcel - Critique

    Attila Marcel Critique

    La magie de l'animation dans un film en prises de vues réelles !Après Les Triplettes de Belleville et L'illusionniste, Sylvain Chomet passe de l'animation à la... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Quai d'Orsay - Critique

    Quai d'Orsay Critique

    Le retour de Thierry Lhermitte en ministre obsédé par les stabilos !Basée sur la BD humoristique d'Abel Lanzac et Christophe Blain, la nouvelle comédie de... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Sâdhu - Critique

    Sâdhu Critique

    Un très beau voyage spirituel !Gaël Métroz, réalisateur de documentaire fasciné par l'Asie, a vécu un pèlerinage de 18 mois, aux cotés de Suraj Baba, un sâdhu,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • En Solitaire - Critique

    Solitaire Critique

    Une traversée pas si solitaire !Pour son premier film en tant que réalisateur, Christophe Offenstein a décidé de nous raconter une histoire autour du Vendée... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE
  • Il était une forêt - Critique

    était forêt Critique

    3.50 sur 50 basé sur 2 votants.Un beau documentaire éducatif pour petits et grands !Il était une forêt, troisième réalisation de Luc Jacquet après La Marche de... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Onrembobine 53826 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines