Magazine Sortir

On raconte vraiment n’importe quoi…

Publié le 16 mai 2008 par Chrisos

C’est vrai, il n’y a qu’à lire la page Wikipedia sur le mois de Mai pour s’apercevoir que les maximes populaires disent n’importe quoi et son contraire. Ne pas se marier en mai? Quelle superstition débile! J’en invite par contre quelques uns à méditer sur cette belle phrase : “il ne faut pas jouer avec le feu quand on est bête”.

Un peu de retard rattrapé dans les derniers articles parus : le Passage de Senderens, nouvelle formule, L’Envue (joli), l’Abadache, du costaud de chez costaud, le Café des Lettres, dont j’attends la carte d’été et Tsukizi, des sushis trop élitistes?

Jeudi soir, diner à la Briciola (c’est vrai d’ailleurs, en lisant le commentaire de TV Nomics, l’inflation sur les Pizzas), copié collé de Maria Luisa. Vendredi midi, malgré le pont, c’était presque plein chez Bugsy (une Magners et un double bacon cheeseburger).

Samedi midi, rencontre avec l’excellent Gérard Poirot à la Dernière Goutte puis chez Shu (pas mal, mais le jour n’a rien à voir avec le soir, parait-il). Fin d’après-midi rue Boileau pour voir la petite Juliette, ses parents, sa tante et son oncle. Une bière (Heineken) sur la terrasse
du Renoma Café (32 avenue George V, 75008 Paris, 7€ la bouteille d’Heineken, la terrasse ferme vers 21h+), puis une autre au Bowler (pub anglais, 13 rue d’Artois, 75008, 7€ la pinte d’irlandaise), avec Jamilé et Olivier (qui ont diné d’une grande salade et d’un burger, ça ressemble à Bugsy’s).

Dimanche midi, comme beaucoup (trop?) de Franciliens, Bois de Boulogne, au Tir au Pigeon (cuisine de brasserie, service vraiment pas terrible, heureusement qu’il y a le calme, l’espace, la verdure).

Lundi midi, Calzone au Pino des Champs, avec Yann. Terrasse pleine.

Mardi midi, Griffonnier à 5 (une bouteille de vin du Beaujolais à 25-26€, un tartare au couteau + frites à 18€, bien meilleur que le tartare de l’Aubrac de la semaine dernière), pour une fois, il restait pas mal de places! Mardi soir, pique-nique Rimal au Parc Monceau (taboulé, hommos, labné, moutabbal et falafels) avec O.

Mercredi midi, terrasse du Flora Danica, avec O (saumons mariné et Gilbert Becaud).

Jeudi midi, formule sandwich jambon crudités+perrier+mille feuilles à 8€ de chez René Saint Ouen, une boulangerie au croisement Haussmann et Argenson (j’ai eu un pain au chocolat pas bon et du pain en guise de monnaie sur mon ticket restaurant). Ils font du pain “Raffarin“, vendu près de deux euros (mais je crois que c’est une dose XL). Jeudi soir, taboulé (2€/100g) pris au marché de la rue des Moines, bien moins bon que celui de Rimal.

YouTube Direktvideo link


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine