Magazine Culture

LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren

Publié le 25 mars 2014 par Lucie Cauwe @LucieCauwe

LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren

Barbro Lindgren.


LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
Equivalent du Nobel en littérature de jeunesse, le prix Astrid Lindgren 2014 a été attribué mardi à  Barbro Lindgren. La Suédoise née en 1937 est l'auteure d'une œuvre particulièrement riche, innovante, imperméable à la bienpensance. C'est la raison pour laquelle le jury l'a choisie, elle qui écrit aussi bien des albums pour la jeunesse que de la poésie, du théâtre et des romans pour jeunes adultes (ou grands adolescents). Depuis ses débuts en 1965, elle a publié plus de cent titres, traduits en trente langues! Que nous ne connaissons pas tous, faute de traduction ou de réédition.
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
Quelle joie en tout cas de voir la créatrice de "Juju le bébé terrible" (illustrations d'Eva Eriksson, La Farandole, 1982, épuisé) ainsi souverainement récompensée! Depuis son Juju (réédité chez Mijade en 2006, dans une nouvelle traduction, sous le titre de "La maman et le bébé terrible"), on sait que les bébés peuvent être terribles. Et c'est même pour cela qu’on les aime.
Juju a une maman grande, un peu forte et surtout terriblement gentille. Le bébé en profite pour lui en faire voir de toutes les couleurs. Les bêtises s'enchaînent: descentes d’escalier,  ploufs dans l’eau de vaisselle, échappées... Mais derrière tout cela, on perçoit la formidable complicité entre eux et leur immense amour.
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
Barbro Lindgren a continué à explorer l'univers des tout-petits avec les séries pleines d'humour "Tom" et "Mini Bill", toujours avec l'illustratrice Eva Eriksson (Casterman et Duculot, épuisés). En petit ou en grand format comme "Mini Bill monte à chien"  (Barbro Lindgren et Eva Eriksson, Duculot, épuisé), mettant en scène l'adorable bébé suédois. Un rejeton qui sait fameusement ce qu'il veut... au désespoir de sa maman parfois. Ici, Mini Bill veut absolument un animal à lui. Chien, chat, cheval, tout lui va. Sa maman lui promet une surprise, à son anniversaire, c'est-à-dire dans soixante jours. Deux mois! On imagine la tête du bébé pour qui attendre une minute est encore trop long.
Ses mimiques rendent terriblement sympathique ce fameux garnement si tendrement humain. Quand ses cadeaux d'anniversaire ne lui plaisent qu'à moitié, il le fait savoir. Malicieuse, sa maman lui a offert un chien en peluche. Mini Bill ne l'entend pas de cette oreille. Au milieu de la nuit, le chien remue, se dresse. Le bébé bondit: il va enfin avoir un anniversaire comme il le souhaite. Et le voilà qui s'en va à l'aventure dans la nuit, entouré de toutes ses peluches, réveillées à l'apparition de la lune. Une folle balade à dos de chien commence, qui emmène toute la bande de planète en planète. Chaque animal rend visite à ses congénères. Mini Bill, chevauchant toujours son chien, arrive enfin, après moult péripéties, à la lune, sur laquelle sont déjà installés plein de chiens et de bébés. Un accueil peu chaleureux les fait poursuivre leur promenade. L'expédition se termine par un retour sur terre, très attendu par la maman, toute contente d'avoir récupéré ses chéris.
Mini Bill n'a rien d'un bébé de papier glacé, c'est ce qui fait son charme. C'est pourquoi on l'aime, c'est pourquoi sa maman l'aime. Barbro Lindgren a le chic de concevoir des histoires à hauteur de bébés ou de très jeunes enfants, avec des préoccupations et des plaisirs de bébés ou de très jeunes enfants.
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
En 2002 a été traduit en français l'album "La tototte", de Barbro Lindgren et Olof Landström (L'école des loisirs). L'histoire de Benny, le petit cochon qui voulait un petit frère. Et qui en a un maintenant! Le bébé est là, invisible dans son panier. Mais ce que Benny ignorait, c'est que ce petit frère aurait une tototte et lui pas. Sa mère prétend qu'il est trop grand! S'il avait su... Une seule solution pour le héros de ce délicieux album: chiper celle du bébé. Un emprunt qui va mener le héros bien plus loin qu'il ne le pensait. Et c'est bien l'intérêt de cet album, ton léger, aux illustrations classiques, qui se déroule au pas de course. L'excellent rapport texte-images en rend la lecture encore plus jubilatoire.
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
En 2008 paraît chez nous "Benny à l'eau" (Barbro Lindgren et Olof Landström, L'école des loisirs) où apparaît la délicieuse idée d’"aller grouiner un peu". L'album s’ouvre sur des bêtises: Benny et son petit frère font rouler des pommes de terre de tous côtés. C’est simple, les gamins ont besoin de sortir. "Ils ont envie d’aller grouiner un peu", écrit l’auteur. Maman est d’accord et recommande à Benny de veiller à ce que le petit ne tombe pas dans la mare.
Près du point d’eau se trouve déjà du monde: des cochons et un chien, "ceux qui sont vraiment bêtes" et "ceux qui sont vraiment gentils", dont Klara que Benny aime beaucoup. Les petits jouent à courir autour de la mare jusqu’à ce que le vilain Marco pousse le petit frère de Benny à l’eau. Mais à quelque chose malheur est bon: c’est Klara qui le sauve. Benny a compris: il tombe aussi à l’eau. Et Klara le sauve aussi! Sauf qu’après l’envie de câlins vient celle de "grouiner un peu à la maison". Et les compères repartent pour d’autres aventures avant de rentrer chez eux. Cet album plein d’humour, de délicatesse et de fantaisie,  prend la vie comme elle va.
Barbro Lindgren a un ton unique pour s'adresser directement aux enfants. En se rappelant de l'enfant qu'elle a été ou de ceux qu'elle a côtoyés. Ses histoires ont un charme incroyable et les illustrateurs qui posent des images sur ses mots sont en parfaite complémentarité avec elle. Quel talent!
Les prix Andersen 2014
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren

Lundi ont été dévoilés à la Foire du livre de Bologne les deux lauréats du prix Hans Christian Andersen. Le jury de l'IBBY (International Board on Books for Young People) a élu l'écrivaine japonaise Nahoko Uehashi et l'illustrateur brésilien Roger Mello.
Deux auteurs peu traduits en français, dont on connaît mal le travail.
Trois romans pour Nahoko Uehashi: "La charmeuse de bêtes", tomes 1 et 2, et "Les gardiens de l'esprit sacré" (tous les trois publiés chez Milan).
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren

Une bande dessinée et un album pour Roger Mello: "Brasilia" (collectif, Requins marteaux), et "Jean fil à fil" (MeMo)
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren
LE ravie: Barbro Lindgren a le prix Lindgren


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lucie Cauwe 22474 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines