Magazine Science & vie

Dépendance de notre énergie (1)

Publié le 16 avril 2014 par 000111aaa

Avant de m’échapper a nouveau  dans les espaces divers de notre UNIVERS   ,j’aimerais  communiquer à mes lecteurs quelques données intéressantes  sur la dépendance de l’EUROPE  en matière d’énergie ….

 Je ne crois pas inutile de rappeler  qu’ il va se dérouler  demain le 17 avril à Genève une rencontre ou  L'Ukraine, la Russie, les États-Unis et l'Union européenne tenteront  de dénouer la crise internationale ukrainienne.

Je ne suis pas sûr qu’il n’y ait pas   à cette réunion  des  arrières pensées autres que  celles de l’émancipation des russophones des provinces est de l’Ukraine  .. Et pour être franc  que ce  soit le seul sujet qui intéresse les européens à cette réunion …..

 Mais pourquoi direz-vous , ce sont surtout les ETAT UNIS  qui clament très fort leur désaccord  et que les pays européens   ne soient là que pour fournir  le «  chœur des Enfants de  Marie Immaculée » !

Je vais , a l’instar de  JEAN -MARC JANCOVICI  essayer de dessiller les yeux de quelques-uns de mes lecteurs

1 :LA DEPENDANCE ENERGETIQUE DE L’EUROPE

1-1   ETAT GENERAL

 L’état actuel de la dépendance énergétique de  l’UNION EUROPEENNE   dépend  d’une part  de ses ressources propres  , d’autre part des  caractéristiques actuelles de son économie ….Et c est cela qui devrait déterminer prioritairement et en toute rigueur  les éléments pertinents de sa politique internationale  ,en tous cas vis-à-vis des autres participants à cette  réunion !

Or la situation économique européenne est inhomogène et pour tout dire  boiteuse   :Très schématiquement  une jambe ne boite pas  , celle de l’Allemagne  des Pays bas , de la Suède etc  , l’autre  est celle de l’Europe du sud   car elle  tente  d’échapper  au problèmes de DETTE , de chômages ,  de diminutions d’activités industrielles  etc.    Et lorsque l’économie  d’un pays  se porte mal  , ses besoins en énergie  baissent ou stagnent ……

 Les figures que je vous présente montrent ce déséquilibre en besoins  et  se présentent sous plusieurs entrées possibles.. Malgré ses réelles capacités de production, l’Union ne couvre pas la totalité de ses besoins. Elle doit importer 56,6 % de l’énergie qu’elle consomme  , mais   MA CARTE VOUS DONNE LES VALEURS DE FIN 2011 et sont à actualiser dans un sens  légèrement meilleur  !  voir mon  deuxième graphique   qui donne ce que Eurostat vient de publier  en février 2013 , a savoir  48,9% en France contre 53,8% en moyenne dans l’Union européenne

Capture.PNG europe1.PNG

Capture.PNG europe 2.PNG

1-2   POLITIQUE EUROPEENNE PRECONISEE

 Face  à la dure réalité  qui fait qu’actuellement, l'Union européenne doit se reposer sur la Russie pour près d'un tiers de son approvisionnement en gaz, en  versant au groupe russe Gazprom cinq milliards de dollars de revenus en moyenne chaque mois , les dirigeants européens   se sont fixés  une stratégie qui s’inspire  de  la célèbre  « défense élastique »  allemande des années 40- 45 ! Le président du Conseil européen, Herman  Van Rompuy a précisé que la Commission européenne présenterait d'ici le mois de juin un projet visant à renforcer la sécurité énergétique des Vingt-Huit.

Les pistes envisagées lors des discussions  concernent une baisse de la consommation et une diversification des sources d'approvisionnement. Il  a ajouté que les Etats membres obéiraient à une règle de solidarité en cas de rupture dans l'approvisionnement de l'un d'entre eux

1-3   :LA REAL POLITIK ALLEMANDE

    .Mais avons-nous les sous pour ressourcer à un blocus immédiat de ce gaz ???? De plus  devoir baisser  cette consommation , c’est accepter  le  redémarrage  voire le ralentissement de l’économie   ;quoique pouvoir aussi diminuer la «  rente russe » ! Par ailleurs , diversifier les sources d appros,  c’est partir se frotter sur le marché libre des fournisseurs aux autres consommateurs mondiaux  mais aussi  fortifier les sources nationales de chacun des pays de l’UNION contre ce gaz russe ! …. EN CETTE PERIODE DE MANQUE DE RESSOURCES  EST-CE SI EVIDENT  ???? Par conséquent notre attitude vis avis des intentions  américaines et des menaces russes est-elle si   facile à définir ????? l’attitude allemande  actuelle est-elle vraiment si claire ???

 Comme j’ai   vécu dans les deux PC  successifs de la  RESISTANCE  en TARN ET GARONNE  en  1944  (   le Ramier /La villa des charmilles )  avec  l’oreille souvent accrochée à la radio  de  LONDRES   , l’air célèbre de  PIERRE DAC me trotte encore en tête  et je puis m'empêcher  de vous le proposer en actualisant un peu les paroles !!!!

Un jour ANDREA MERKEL

 S'prom'nant en manque de fuel

 A dit j'vais vous montrer, j'ai du flair

 J'ai compris tout à coup

 Qu'la défense avant tout

 Devait être montée sur caoutchouc

 Ma méthode est basée sur l'élasticité

 Eins , zwei, drei

 Je vais vous l'expliquer

« S'défendre élastiquement

 Nécessite constamment

 Qu'on s'garde derrièr' pour prendre les d'vant

 Bref l'avance dans l'recul

 Est un fameux calcul

 Qui prouve bien que sans rien tout est nul

 C'est une formule heureuse

 Qui permet sans qu'on s'creuse

 D'annoncer une défaite victorieuse

L'offensive à l'envers

 Ca démontre à l'ennemi

 Qui vous r'garde de travers

 Qu'on court plus vite que lui

 A quoi bon se colter

 Avec les Bolcheviks ??

 Vaut bien mieux les lacher

 Avec un élastique

Ah,Ah,Ah,Ah C'est la défense élastique

 Ah,Ah,Ah,Ah Y'a rien d'plus chouette que c'truclà

 A suivre 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine