Magazine Culture

Anthologie permanente : Samuel Beckett (3)

Par Florence Trocmé

Dans le prolongement des textes d’hier (ici et ), puisque Raymond Federman fut l’ami et est un grand spécialiste de Beckett.....

fous qui disiez
plus jamais
vite redites

*

pas à pas
nulle part
nul seul
ne sait comment
petits pas
nulle part
obstinément

*

rêve
sans fin
ni trêve
à rien

*

morte parmi
ses mouches mortes
un souffle coulis
berce l’araignée

*

d’où
la voix qui dit
vis

d’une autre vie

*

mots survivants
de la vie
encore un moment
tenez-lui compagnie

Samuel Beckett, Mirlitonnades, dans Poèmes, suivi de Mirlitonnades [en français], éditions de Minuit, 1978, p. 41-42.

contribution de Tristan Hordé

Samuel Beckett dans Poezibao :
Bio-bibliographie, extraits 1, extrait 2,

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com,
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines