Magazine Cinéma

Cinéma : Une promesse (A promise)

Par Framboise32

une promesse

Drame franco-belge de Patrice Leconte avec Rebecca Hall, Alan Rickman, Richard Madden, Toby Murray, Maggie Steed, Shannon Tarbet, Jean Louis Sbille, Sarah Messens, Jonathan Sawdon, Andrew McIlroy, Christelle Cornil, Gordon Wilson….

Synopsis : Allemagne, 1912. Un jeune diplômé, d’origine modeste, devient le secrétaire particulier d’un homme âgé, patron d’une usine de sidérurgie. L’état de santé du patron se dégrade et lui impose de rester à domicile. Il y accueille le jeune homme pour travailler. L’épouse du patron est une femme de trente ans, belle et réservée. Le jeune homme s’éprend d’elle, sans oser révéler ses sentiments. Dans le huis-clos de la demeure, couve cette passion amoureuse, sans geste ni parole, tout en regards et en silences.
Brusquement, le patron décide d’envoyer son protégé au Mexique, afin d’y superviser l’exploitation de mines de fer. L’annonce de ce départ provoque chez l’épouse une réaction désespérée. Le jeune homme réalise qu’il est aimé d’elle, lui aussi, en secret. Mais la présence du mari malade interdit à leur amour de s’accomplir ici et maintenant. L’épouse fait une promesse : au retour du jeune homme, dans deux ans, elle sera à lui.

Une Promesse est l’adaptation d’une nouvelle de Stefan Zweig intitulée "Le Voyage dans le passé" et parue en 1929. La fin du film a été modifiée par rapport à celle du livre. Richard Madden obtient le premier rôle d’un film pour la première fois. 

Patrice Leconte filme l’histoire d’amour avec beaucoup de pudeur. La reconstitution de l’Allemagne de cette époque est très soignée. L’amour intense entre le jeune secrétaire et la femme de son patron est racontée de façon intimiste. Tout se joue dans les regards, les jeux (une odeur sur le piano, les mains qui se frôlent…). Même si le roman de Stefan Zweig perd de son intensité, le film est tout de même intéressant. Le côté un peu convenu et très sage donne un côté romantique et un peu gauche au film. L’amour qui se noue sous nos yeux est incroyable et touchant

Les acteurs semblent "coincer" dans leur rôle. Certainement à cause de la mise en scène, dommage, celà manque un peu de spontanéité. Rebecca Hall est Lotte, Elle joue tout en retenue, romantique, émue par cet amour. Richard Madden est Friedrich Zeitz, il est un peu "rigide" mais joue parfaitement ce jeune homme ambitieux qui s’enflamme pour cette très belle femme. Alan Rickman (je suis fan) arrive à faire passer parfaitement ses émotions.

Un film chaste pour un amour fou… à découvrir

Une promesse
163503.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Date de sortie 22 avril 2014 – distribué par Mars distribution


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines