Magazine Culture

Divergent(e)

Par Maliae

DivergentSynopsis : Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Avis : j’ai tout simplement adoré. J’ai passé un moment génial en allant au cinéma hier soir, j’étais à fond dans le film et vu les roucoulements qu’il y a eu dans la salle à certains moments je ne pense pas être la seule. C’est marrant parce que je n’avais plus aucun souvenir du livre, mais en revoyant le film je me suis rappelée de pleins de trucs (en avance en plus). Ils ont assez bien respecté le bouquin je pense et ils ont vraiment gérer pour l’histoire, les scènes d’action et d’émotion, et surtout pour l’histoire d’amour.
Dès le début on est plongé dans l’univers avec la voix off de Tris qui nous raconte son monde et nous en fait la présentation, et c’est super agréable. J’ai adoré la scène du miroir qui est très bien faite (et dont je me rappelait très bien dans le bouquin). Tris est un personnage que j’adore, que ce soit dans le tome 1 ou dans le 2 (je sais qu’elle a été beaucoup critiqué dans le 2 mais je n’ai jamais été d’accord avec ce qui était dit sur elle) et là elle gère de la fougère, je l’ai surkiffé. L’actrice est très jolie et très simple en même temps, et elle a de ces beaux yeux c’était hallucinant, tout le film j’ai fais que mater ses yeux tellement je les trouvais incroyable. J’avais peur pour Quatre en voyant l’acteur, mais son jeu est hypeeeeeeer convainquant et finalement je l’ai lui aussi totalement adoré. J’ai beaucoup aimé Christina également, son franc parler me fait toujours délirer, j’ai aimé Will et Al mais moins que dans le livre car je les ai trouvé moins présent. Peter est un enfoiré à baffer, Jeanine est horrible (mais qu’est ce que Kate Winslet joue bien la garce), Eric est insupportable. Et Caleb… Je ne saurais même pas quoi penser de lui.
Les parents de Tris m’ont hyper touché, surtout sa mère, elle était fantastique, j’ai adoré la relation mère/fille du film.
L’histoire d’amour est pleine de tensions, trop adorable, elle prend son temps tout comme dans le livre et je dois dire que je l’adore. Dans ce film je me suis souvenue de pourquoi j’aimais autant Quatre et pourquoi j’adorais le Tris/Quatre (parce que dans le tome 2, Quatre m’avait tellement gonflé que j’avais insupporté aussi bien le personnage que le couple), c’était hyper mignon, et drôle en même temps. C’était tout chou, et juré on a tous soupiré dans la salle à chaque scène mignonne entre eux.
Les audacieux sont terribles, j’ai adoré leur groupe, on est pris dans leur ambiance, leur cordialité, leur folie aussi, c’est trop super !
La fin m’a complètement achevé, j’ai pas arrêté de chialer ou de vouloir baffer Jeanine, c’était magnifique et hyper horrible en même temps. Y a des réparties terribles, je jubilais et la seconde d’après je chialais comme si c’était la fin du monde, c’était un moment hyper intense. Néanmoins je me souviens avoir encore plus chialé avec le livre…
Finalement le seul petit reproche que je pourrais faire c’est que j’ai trouvé les personnages secondaires (tel que Will ou Al par exemple) un peu trop absent, on ne sait même pas que Christina et Will sortent ensemble, alors que je trouve ça hyper important pour la suite. Les relations d’amitié sont finalement peu exploitées et j’ai trouvé ça dommage, mais bon. Ça n’a pas du tout gâché mon visionnage et j’ai hâte de pouvoir me l’acheter en DVD pour mater la VO qui a mon avis sera encore plus terrible.

Mon ressenti : 

pigeon
banh-bao-2-smiley-043
big-head-smiley-020
cat 24

Le blablatage : pourquoi Divergente? Avec ce e… Certes Tris est divergente, mais le fond de l’histoire parle bien de la divergence, et des divergents en général, pas que de Tris… Alors ça me gêne un peu que le titre soit réduit au seul personnage de Tris… Je dis ça, je dis rien. De toute façon Nathan ils ont fumé la moquette avec ce livre,presque tout le monde le dit et je suis assez d’accord.

L’anecdote : j’ai gagné ma place de cinéma, et c’est assez rare pour être souligné. J’étais vraiment contente je l’avoue.

La bande annonce : 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maliae 1381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines