Magazine Culture

Ma vidéothèque #5

Publié le 21 avril 2014 par Urbansoul @urbansoulmag

Aujourd’hui, c’est jour férié mes amis et mon activité préférée en cas de congé et d’incapacité à faire la grasse matinée, c’est de perdre mon temps sur YouTube pour y regarder les clips et vidéos que je n’ai pas eu l’occasion de visionner pendant la semaine et les dernières nouveautés manquées sur Reload Sessions. J’en profite aussi généralement pour compiler mes extraits préférés qui dorment parfois des mois dans mes favoris avant d’atterrir dans une de mes sélections Vidéothèque.

C’est par exemple le cas de cet épisode de Superfruit qui date… de Noël. Mais vous savez ce qu’on dit : « Old is gold ». Et là, en l’occurence, c’est vraiment de l’or. Cette vidéo réunit Mitch Grassi et Scott Hoying de Pentatonix (qui viennent en Belgique le week-end prochain et même que je suis super impatiente de la muerte) et la divine Tori Kelly pour une session de mash-up game. Le principe ? Ils appellent des abonnés Twitter et leur demandent de suggérer les chansons de leur choix et ils vous concoctent ensuite une délicieuse petite purée cuisinée avec la plus grande ingéniosité. Frissons garantis. (L’action commence à 6m50 pour les impatients.)

Parmi les fans de Pentatonix, mis à part moi, on trouve notamment les Sharkapella, un groupe d’adolescents de 13 à 16 ans qui chantent, vous l’aurez compris, a cappella, comme leurs idoles. Ils s’essaient ici à un petit medley de titres interprétés par Lauryn Hill (au sein des FugeesReady or Not, Killing Me Softly – ou avec NasIf I Ruled The World) ainsi qu’à Settle Down, un morceau signé Kimbra dont le lead est chanté par la jeune mais déjà très talentueuse Maria Jose Salvador dont à mon avis, on réentendra parler en solo d’ici quelques années…

S’il y a une chaîne YouTube à laquelle il faut probablement s’abonner, c’est bien celle de Ten Second Songs. Anthony Vincent y choisit à chaque fois une chanson qu’il découpe en parties de 10 secondes à chaque fois interprétées dans un genre complètement différent. Dans sa première vidéo, on a ainsi droit à un Dark Horse à la sauce Katy Perry mais aussi *NSYNC, Jamiroquai, Boyz II Men ou encore Nirvana. À découvrir sans plus attendre avant la mise en ligne de sa seconde super reprise, prévue dans les prochains jours…

J’ai passé des années dans une école de danse et arts du spectacle spécialisée dans les claquettes. Et si je ne me suis jamais laissée tenter, j’ai très vite appris à respecter cette discipline qui ne se limite finalement pas qu’à des numéros à la Fred Astaire (je garde encore en mémoire une impressionnante chorégraphie sur le thème de Pirates des Caraïbes avec tous les danseurs de la compagnie). La preuve encore une fois avec les Syncopated Ladies, qui démontrent que les claquettes, ça peut être moderne et sexy en apportant une dose de rythme supplémentaire sur Where Have You Been de Rihanna.

Le week-end dernier, j’ai pris l’avion pour un petit city-trip, priant une fois de plus pour que l’on m’installe à côté du plus beau des passagers ou que les consignes de sécurité soient énoncées en musique comme dans les appareils Virgin America. La veille de mon vol, j’ai pu ajouter à ma liste de souhaits aériens « me retrouver à bord avec la troupe de la comédie musicale The Lion King » (ce qui ne s’est absolument pas produit).

Si je suis souvent en extase face à Bruno Mars, c’est parce que je lui trouve tous les talents du monde, y compris celui de comédien. Et c’est certainement de là que provient mon obsession de l’interviewer un jour. Ellen DeGeneres a récemment décidé de mettre à profit son sens de l’humour en l’envoyant, muni d’une oreillette, rendre visite à l’infirmière de l’émission et la rendre complètement dingue.

Drake a lui aussi fait preuve d’autodérision chez Jimmy Kimmel ce mois-ci, en acceptant de se déguiser pour aller interroger des passants sur ce qu’ils pensent de lui. S’il récolte quelques fleurs, il essuie également les critiques et Dieu merci, sinon ce ne serait sans doute pas aussi drôle…

Et on termine cette petite tournée avec une version anglophone du Papaoutai de Stromae très réussie par le duo électronique néerlandais CUT_, également disponible en téléchargement gratuit si vos oreilles ont aimé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines