Magazine Autres sports

Mugron : louis husson : 2 estocades pour une sortie a hombros

Publié le 21 avril 2014 par Jeanmi64

DSC01494

Ciel magnifique, malgré quelques prévisions vespérales plus pessimistes de la météo, arènes quasi pleines, tout était réuni cet après-midi pour passer une bonne novillada.

Mais voilà, déjà, il ya eu les novillos de Luis Algarra, trés inégaux de comportement : Si le 1er, le 4ème et dans une moindre mesure le 3ème eurent un comportement correct, le 2ème et le 5ème refusaient d'aller tater de la muleta, et le 6ème se montra compliqué. Certains montrèrent aussi quelques signes de faiblesse.

Commençons donc par Louis Husson, qui inaugurait aujourd' hui sa carrière avec picadors. Pour ses 2 adversaires, il se montra assez prometteur à la cape. Le 1er fut outrageusement piqué par -une fois n'est pas coutume - Gabin. Ensuite, Louis Husson se montra calme malgré l'enjeu, alignant des séries respectables, largement encouragé par Rafael Cañada. Il termina par une estocades foudroyante, avec un engagement total, qui fit aussitôt tomber l' oreille.

A son 2ème il se montra débordé par les difficultés du novillo, ne sachant visiblement pas trop par quel bout le prendre, risquant d'ailleurs plusieurs fois de se faire prendre : Trop vert encore pour ce genre d'advqui surtout à son premier resta en dessous des qualités de noblesse du novillo.ersaire. Mais là aussi, une estocade remarquablement engagée, bien située pour faire tomber rapidement le novillo, amena une nouvelle oreille, sans doute trop généreuse, mais qui permettait ainsi à Louis Husson de sortir a hombros de sa première piquée....et c'est ce qui restera dans les statistiques.

DSC01481

DSC01483

Que dire de José Garrido ; Certainement celui qui montra le plus de "bouteille" des 3, mais qui, à son premier, se montra fade vis à vis des qualités qu' offrait le novillo. Il toréa donc sans alegria sous les yeux de ses mentors El Tato et Antonio Ferreira. Vuelta.

Mieux à son 2ème, il faut dire qu' il fut celui qui écopa du meilleur lot, il montra qu' il était un novillero complet, enfilant les séries à droite et à gauche avant une finale de trinchera précédant des manoletinas. Il tua bien, mais les 2 descablellos néanmoins nécessaires loupé ont sans doute refroidi l'assistance qui ne réclama même pas, curieusement une vuelta.

DSC01464

DSC01466

DSC01489

Gines Marin, lui écopa des 2 plis mauvais novillos, refusant la plupart du temps de répondre au toque de la muleta. Et comme, il semblait trés en dessous des qualités qu' il avait montré pour ses débuts en piquée à Olivenza, l'ennui gagna. Pourtant il avait voulu débuter à son second par une cambiada au centre à laquelle il dut renoncer. Et en désespoir de cause, il se mit à arracher des séries de circulaires dans les cornes, mais sans impact sur un public partagé et las. 2 épées complètement de côté pour achever le désastre. Silence et silence.

DSC01477

DSC01478

Le matin, face à des vifs erales de Malabat, El Adoureño a vu qu' il lui restait du chemin à faire, surtout à l'épée. Et on a découvert ou redécouvert Davis Adame, frère de Joselito, posé, templé, calme..... Un véritable espoir.

DSC01383

DSC01399

Les sourires du jour :

*Mais comme il faut garder le sourire en toutes circonstances,  voilà 2 sourires du jour, pour respecter la tradition que vous semblez apprécier pour la 2ème année, 2 sourires pour rattraper celui que j'avais omis hier......

DSC01342

DSC01348

Pour la petite histoire, je voulais mettre aussi un autre sourire du jour, celui d' une anticorrida, mais oui ! qui faisait partie de la quinzaine de service aujourd' hui. Malheureusement, sur la photo, c'est pas terrible. Mais je tiens à dire que pour la première fois, j'ai réussi à parler à certains anticorridas présents, sans me faire insulter ni menacer. Certes les points de vue sont complètement divergents, certes les lieux communs récités sont inchangés, certes on ne comprend pas comment un être humain peut voir "torturer" un animal, certes on voit leur ignorance totale de la chose taurine, certes certains irréductibles criaient en arrière plan, mais la discussion est restée calme dans l' incompréhension. C'est la première fois aussi que j'entends condamner certaines exactions ou comportement. Alors peut-être ai je été le candide au pays des bisounours, mais, voilà, pour une fois, j'ai eu affaire à des gens (certains - pas tous) avec qui le calme est resté. Il fallait que je le dise.

Ceci dit il y avait encore aujourd'hui des escouades des forces de l'ordre avec barrages filtrants et fouilles. Et ça, ras le bol !

DES DEMAIN LA VIDEO DE CETTE NOVILLADA, ET ENSUITE DAVID ADAME LE MATIN

.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines