Magazine Culture

Le mariage catastrophe de Louis XVI et Marie-Antoinette

Par Marine @Rmlhistoire

Le 16 mai 1770, c’est le mariage de notre bon Loulou XVI, petit-fils de Louis XV, et de MariA, fille de Marie-Thérèse de Habsbourg impératrice d’Allemagne.

Les époux ont respectivement 16 et 14 ans. Normal. Évidemment, c’est pas un mariage d’amour. On est pas chez Disney hein (je vous ai dit que je suis allée à DisneyLand Paris pour la première fois il y a deux semaines?). Le ministre de Louis XV, Choiseul, fait le choix stratégique d’unir la couronne à l’Autriche afin de contrer la Prusse et l’Angleterre, deux puissances montantes.

Les jeunes futurs époux

Marie-Antoinette, elle est pas très fut-fut. Pas une grande maligne quoi, mais on peut mettre ça sur le compte de l’adolescence. Un beau jour, alors qu’elle était bien tranquillement installée dans son petit palais à Vienne, on frappe à sa porte pour lui annoncer qu’elle va être mariée au futur Louis XVI.

Le mariage catastrophe de Louis XVI et Marie-Antoinette

Waouh. La meuf, elle a 14ans, elle parle pas un mot de français et quelques jours plus tard, elle se retrouve à la frontière française délaissant chacun de ses souvenirs autrichiens. Rude. Il y a un petit rituel, l’étrangère doit se dépouiller de tout ce qui lui vient de son pays natal pour ne porter que des vêtements français. Or, il lui a été consenti de garder près d’elle son petit chien laid.

De son coté, le futur marié, Louis, est un garçon très très timide. Gentil hein, mais timide. Il aurait pas dû être Roi, mais ses deux grands frères sont morts. La tuile.

Le jour-J

Loulou et MariA sont ravis de vous annoncer leur mariage et vous invitent à les accompagner durant les festivités.

Le 16 mai, une cérémonie religieuses se tiendra dans la chapelle de Versailles par l’archevêque de Reims, grand aumônier du Roi. Le 19 mai, un feu d’artifice sera tiré au-dessus des jardins de Versailles. Le 21 mai, un bal masqué aura lieu dans les appartements du Palais. Le 23, venez assister à la représentation d’Athalie de Racine, en compagnie de la famille royale. Le 29 mai, bal masqué dans la plus stricte intimité (seuls les 6000 premiers pourront rentrer). Rendez-vus chez l’ambassadeur de Vienne.

Le mariage catastrophe de Louis XVI et Marie-Antoinette

Après un bon p’tit  mariage trankil, la ville de Paris fait tirer un feu d’artifice sur la place Louis Quinze (la concorde), hélas… ça va cafouiller. Ça partait d’un bon sentiment hein, illuminations, fontaines, accueil du public… Mais bon, 300 morts, c’est beaucoup quand même.

Voici le compte rendu du secrétaire du Roi aux ambassadeurs:

« Tout Paris s’étant trouvé à cette fête, elle fut malheureusement troublée par un malheur inconcevable et qui s’oubliera difficilement, c’est que la police ayant été si mal faite par la garde de la ville et l’affluence du monde étant si prodigieuse, il y eut plus de 300 personnes de différents États qui furent étouffées dans la presse et qui moururent sous les pieds des uns et des autres, sans compter celles qui moururent quelques jours après de leurs blessures »

Le mariage catastrophe de Louis XVI et Marie-Antoinette

Alors forcément, ça fait désordre… le Roi et la famille ont envoyé 150 000 livres pour aider les familles endeuillées les plus pauvres.

Ils vécurent pas trop heureux mais eurent quatre enfants

Une fois ce petit fiasco oublié, il est temps pour les jeunes mariés de commencer leur vie de couple. MariA est belle, elle comble le peuple Français (mais ça va pas durer). En revanche, Loulou, lui, il ne comble pas tellement le vagin de la future Reine, et ça, c’est un problème. Louis ne consent que 10 mois après leur mariage à rejoindre son épouse dans son lit. Pour dormir. Bien sur. On y va trankil, c’est pas un sauvage Loulou. Pendant ce temps, la jeune dauphine écrit à sa mère : «qu’il n’en [est] pas encore résulté les suites qu’on aurait pu s’enpromettre».

Le mariage catastrophe de Louis XVI et Marie-Antoinette

Il semblerait que le garçon ait une malformation bénigne du péni’ qui l’empêche de remplir son devoir conjugal. Et ça va durer 7 ans avant qu’il accepte enfin de subir une toute petite opération. Et s’il le fait ce n’est ni pour lui, ni pour sa femme, non c’est pour l’Etat. Il faut un héritier. Aaaah, l’amour.

Le temps que son tendre époux l’ignore prodigieusement, elle se console dans tous les plaisirs de la cour, et de la chair, malgré les remontrances de sa mère. Et bientôt, le peuple voudra lui couper la tête. Et d’ailleurs, c’est bien ce qui va arriver.

____________________________________________________________________

On dit BRAVO et MERCI à Estelle pour ses illustrations, et on va vite voir son blog !

  • Découvrez les lettres écrites par Marie-Antoinette tout le long de sa vie. (Gallica)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marine 24393 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines