Magazine Cinéma

CANNES 2014 : Le belge Fabrice du Welz fera trembler la Quinzaine des réalisateurs !

Par Misteremma @misteremma

CANNES 2014 : Le belge Fabrice du Welz fera trembler la Quinzaine des réalisateurs !

La sélection de la Quinzaine des réalisateur du Festival de Cannes a été dévoilée ce mardi 22 à 11h au Forum des Images à Paris. Et parmi la sélection, on retrouve un film belge très attendu, Alleluia de Fabrice du Welz. Deuxième film noir-jaune-rouge en compétition à Cannes avec Les corps étrangers de Laura Wandel.

Le réalisateur belge Fabrice du Welz présentera à Cannes son nouveau long métrage très personnel: Alleluia. Cette libre adaptation du fait divers américain mieux connu sous le nom des « Tueurs de la Lune de miel» nous plonge dans les méandres de la passion destructrice.

Synopsis :
Manipulée par un mari amoureux et jaloux, Gloria s’est sauvée avec sa fille et a refait sa vie loin des hommes et du monde. Poussée par son amie Madeleine, elle accepte de rencontrer Michel via un site de rencontre. Michel, le petit escroc bas de gamme (profession gigolo), est troublé par cette rencontre et Gloria tombe éperdument amoureuse. Elle abandonne sa fille et se fera passer pour la sœur de Michel afin que celui-ci puisse continuer ses petites arnaques « à la veuve ». Mais la jalousie gangrène peu à peu Gloria …

Alleluia est l’adaptation libre d’un fait divers qui a secoué les États-Unis de 1947 à 1949. L’histoire de Martha Beck et Raymond Fernandez ou comment une jeune infirmière et un escroc vont basculer dans la tragédie meurtrière. L’histoire de ce couple américain ayant sévi dans les années 40 aux États-Unis a déjà été portée plusieurs fois à l’écran avec Les Tueurs de la lune de miel de Leonard Kastle (1969) et Carmin Profond de Arturo Ripstein ou encore récemment Cœurs perdus de Todd Robinson (2006).

Fabrice du Welz : « Le film est né de l’envie de retrouver Laurent Lucas, dix ans après Calvaire. J’ai envie de construire quelque chose avec Laurent. A cela s’ajoute l’envie d’utiliser le contexte des Ardennes et des paysages hostiles qui ont marqué mon adolescence. »

On retrouve dans Alleluia les personnages de Calvaire, et notamment Gloria, cette femme obsédante et fantomatique, incarnée par Lola Dueñas. L’occasion également de retrouvailles avec Vincent Tavier (C’est arrivé prés de chez vous, Aaltra, Calvaire, Panique au Village …) qui produit le film avec sa nouvelle structure Panique ! et en co-signe le scénario.

Alleluia est le quatrième film de Fabrice du Welz. Son premier long métrage, Calvaire, le consacrait déjà comme un auteur singulier, avec une sélection à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes en 2005. En 2007, il tournait Vinyan en Thaïlande avec Emmanuelle Béart et Rufus Sewell et se retrouvait en sélection officielle à Venise. Enfin, Colt 45, film noir actuellement en post-production et mettant en scène Gérard Lanvin et Joey Starr, devrait faire l’événement à la fin de l’année.

Soutenu par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel (comme le furent Calvaire et Vinyan) Alleluia est produit en Belgique par Panique ! et en France par Radar Films. O’Brother Distribution sortira le film au Benelux à l’automne. SND se charge des ventes internationales.

En attendant la sortie du film en Belgique, nous vous parlions d’un fanzine, Faith (c’est son nom) qui vous propose d’arpenter les secrets de fabrication d’Alleluia ! et du cinéma de genre : www.alleluia-lefilm.com.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines