Magazine Culture

Hedingham Castle médiéval fair

Publié le 22 avril 2014 par Pomdepin @pom2pin

Sous un soleil éclatant, on a embarqué la tribu pour une chasse aux œufs médiévale à Hedingham Castle (il y a de très beaux monuments dans l’Essex!). En fait, comme les enfants s’étaient déjà bourrés de chocolats avant de partir, on n’a juste profité de la fête, sans chercher les œufs. C’est une chance, les rares qu’on a vu commençaient à fondre…si si, il peut faire chaud en avril, même ici. Et depuis le matin, Bébé 5 ne voulait manger que les emballages, pas le chocolat, avec une nette préférence pour le papier bleu. Une façon de nous dire qu’il n’aime pas les schtroumpfs peut être?

20140422-132737.jpg

Les anglais adorent les reenactements (j’explique ici). Il ne s’agit pas de figurants, mais de passionnés, qui vivent leur petite folie à fond! Ils se logent, se nourrissent, s’habillent exactement comme au moyen âge. Il n’y manque qu’un ou deux microbes de la peste bubonique, et le tour est joué! Grâce à Bébé 5, qui est très sociable et veut faire admirer à tout le monde comment il marche bien, on a même pu visiter une des tentes. Enfin, il a déboulé dedans à la suite d’un petit garçon en costume et j’ai suivi tant bien que mal en me prenant les pieds dans les cordes et en manquant de renverser tout le campement. Heureusement, ça a fait rire, ces français, quels maladroits, on se demande bien comment ils ont pu gagner la guerre! On parle de la guerre de 100 ans bien sur. La maman faisait cuire sa tambouille dans une marmite et un nuage de fumée épaisse, et les enfant jouaient avec des jouets médiévaux. Ils nous ont fait une démonstration, Princesse2 s’est prise de passion pour une chenille en bois… Quand on pense qu’elle voulait un iPad pour son anniversaire. On a même pu assister à l’habillage du chevalier, le papa, qui enfilait son armure. C’est amusant, il faisait un peu chenille aussi avec sa toile matelassée sur le dos. Bébé 5 a adoré l’armure qui brillait. J’ai eu peur qu’il prenne le chevalier pour un œuf de Pâques et veuille le mordre. Et la maman a eu la très bonne idée d’expliquer à mes deux princesses que dans la tente à coté, il y avait aussi des filles chevaliers qui allaient participer à la bataille, comme les garçons. Un débat enflammé s’en est suivi, avec des avis émanants des autres tentes: est ce bien d’époque? Y avait il des femmes chevaliers? Les français ont encore gagné: et Jeanne d’Arc alors? (oui, la blague sur le débat enflammé est voulue…et c’est nul, je sais!). En tout cas, c’était vraiment gentil à eux de nous accueillir comme ça, les tentes ne se visitent pas, ils y vivent vraiment pendant quelques jours. Et c’est anachronique aussi, à l’époque, en tant que français, on se serait pris une volée de flèche.

20140422-150159.jpg

En attendant la bataille promise devant le donjon, on a pu admirer les jongleurs, ce qui nous a fortement rappeler L’Ado quand il essaie de ranger ses chaussettes, les faucons (ça ne rigole pas un faucon…), le stand de l’apothicaire, les marionnettes médiévales bien sur, les ânes….Princesse1 et Pré Ado ont adoré le trébuchet, qui lançait des melons et des choux à des mètres à la ronde. Le capitaine du trébuchet (ou le sergent, enfin, le chef quoi, celui qui commandait la dizaine d’autres qu’il faut pour manier tout ça) leur a expliqué qu’au moyen âge, on ne balançait pas des fruits et légumes par dessus les murailles, mais plutôt des vaches pourries ou encore mieux des têtes! Et pour preuve, il a sorti une tête en plastique artistiquement ensanglantée du plus bel effet, et hop, dans le trébuchet! Les enfants ont applaudi à tout rompre, et après des questions au gentil monsieur sur les avantages d’une carcasse moisie de vache par rapport à celle d’un cochon pour répandre le choléra par delà les murailles, ils ont eu faim. Mes enfants sont très fleurs bleues. Il y avait bien sur plein de stands où on pouvait goûter des gâteaux au miel, des sortes de pains raplatis, et des espèces de sablés, qui auraient sûrement été très efficaces dans le trébuchet, tellement ils était durs!

20140422-145943.jpg

Mais le clou de la journée, c’était bien sur la bataille (avec des chevaliers filles aussi donc). Figurez vous que le seigneur d’Hedingham a enlevé le fils d’un voisin, carrément. On ne rigolait pas avec les querelles de voisinages à l’époque. Cela dit, si on est obligé de se coltiner la fille de la voisine pour régler notre problème de clôture, ce n’est pas gagné. Cinq enfants, ça suffit comme ça. Mais revenons au petit otage médiéval, il n’avait pas l’air traumatisé par sa mésaventure, d’ailleurs il était protégé par son faucon…c’est vraiment magnifique, ces oiseaux mais ça n’est pas très souriant. C’est beaucoup moins sympathique qu’ un canard.

20140422-150512.jpg

Bref, les armées se préparent…je vous raconterais demain, je ne sais pas si il reste des courageux qui ont lu jusqu’ici!

20140422-150708.jpg

(Merci Marichéri pour les photos!)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines