Magazine Culture

Pär Lagerkvist – Poème (1953)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Pär LagerkvistQue l’angoisse de mon cœur jamais ne se retire.
Que jamais je n’aie la paix.
Que jamais je ne me réconcilie avec la vie,
non plus qu’avec la mort.
Que ma route soit sans fin, vers un but inconnu.

*

Att hjärtats oro aldrig må vika.
Att jag aldrig må få frid.
Att jag aldrig må försona mig med livet,
inte heller med döden.
Att min väg må vara oändlig, med ett okänt mål.

***

Pär Lagerkvist (Suède 1891–1974)Pays du soir (Aftonland, 1953) – Traduit du suédois par Gunilla de Ribaucourt



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines