Magazine Concerts & Festivals

MOEIALBASH: Young Colour + Mogo au KultuurKaffee de la VUB, Ixelles, le 22 avril 2014

Publié le 22 avril 2014 par Concerts-Review

 De Moeial, le journal estudiantin  de la  VUB, existe depuis 30 ans pour célébrer l'événement, une expo , un workshop photographie et un double concert gratuit dans le KultuurKaffee. 

DSC00536.JPG

Un jeune groupe pour débuter: Mogo!

DSC00456.JPG

Une annonce cryptique pour se présenter:  G. who plays drums, J. who plays bass guitar, N. who plays guitar and does some backing vocals and P. who sings and plays guitar.

DSC00440.JPG
GJNP = Mogo, très bien, messieurs, on confie la recherche à Rex, un berger qui aboie, il a du flair!

Ja, Rex?

 N, c'est  Nikolaas Van Droogenbroeck - P, c'est Piet Van De Velde - G, c'est Gert-Jan Van Damme et J = Jens Huylebroeck.

Brave toutou!

Une demo trois titres, audible sur Bandcamp ( Recorded by Joachim Bovin and Lawrence Foley....  ce sont les gars de chez Young Colour).

Déjà quelques prestations scéniques, dont une Soirée Cerise.

Genre?

We are working on a love song, l'accouchement est pénible, en attendant on  ouvrage dans l'alternatif, tendance post-punk sans occulter certaines influences psychédéliques.

Moeial cite The Fall, Deerhunter, Viet Cong comme parallèles musicaux, de temps en temps, on a surpris des sonorités Interpol, Editors ou The Chameleons..

DSC00463.JPG

21:15' Hey, nous sommes Mogo, vous êtes le public, go...

'Spectacle', tiens ils te rappellent Willow.

Un timbre sombre et glacé, typically new wave/postpunk, des guitares cinglantes, un drumming soutenu, une basse lourde... par contre le look des protagonistes ( ils se fournissent chez Clodoland) renie l'esthétique Bauhaus ou Joy

DSC00468.JPG
Division.

'Boyfriend'...my boyfriend's cool ...scandé à l'infini  baigne dans l'idéologie real punk, nous rappelant des bands locaux des eighties, style Contingent pour nommer un oublié.

You're nothing but a 'Hype' présente un caractère psychédélique intéressant, ' Wastelands' repris sur la demo te mène vers la Cold Wave à la Siglo XX.

On sort un titre lent du chapeau, 'Houdini', pour enchaîner sans hiatus sur le dansant 'Leisure'.

Piet se paye une promenade dans la fosse, il a repéré une jolie photographe et une asperge blonde qui se trémousse depuis le début du set.

A slow one, 'No exit' finissant sur une déflagration aussi soudaine que brutale.

Le lancinant 'Jacky and Judy'  précède le neurasthénique 'Parks'.

Jens, refile-moi ta basse, je te confie ma guitare, une dernière cartouche chaotique 'Rough ghost' termine ce concert estimable.

Young Colour

DSC00541.JPG

Présenté comme duo,  Lawrence Foley et Joachim Bovin, maniant synthés, brol électronique, claviers, guitare, percussion et se partageant les vocaux.

 Le KultuurKaffe a vu un quartet, un vrai drummer et une attrayante bassiste/claviériste/percussionniste se sont joints aux instigateurs du projet.

Passé:

Tu peux lire sur la fiche.. 2011: 2de plaats Rockrace Brussel
2012: 3de plaats Rockvonk
2012: Winnaar Central Park Festival
2012: Halve finale Humo's Rockrally
2014: Finalist De Nieuwe Lichting.

Une album 7 titres est prévu pour bientôt.

DSC00472.JPG

A quoi peut s'attendre le profane?

En vrac: de l'ambient/ dreampop/trip hop/ chill out/ new age/ psychill.

Pour amateurs de Boards of Canada, Brian Eno, mais aussi The xx, The Notwist ou Beach House.

Après de longs préparatifs: réglage du matos, mise en place de la vidéo avec des visuals Pink Floydien , problèmes avec la basse, le groupe entame le trip avec l'obsédant 'Outside', un soundscape semblant volatile ou impalpable, définitivement  propice à la rêverie.

'Knocked out', encore plus lent et ouaté, musarde sur le même sentier.

Lawrence et Joachim délaissent les ressources électroniques pour se consacrer à la guitare, sur le parchemin gisant aux pieds de la bassiste, tu crois lire 'Sandy B', un exemple type de dreampop bourré d'effets: reverb, echoing....

Une réussite franche!

DSC00476.JPG

DSC00474.JPG

'Slow Snow' et le caoutchouteux ' Bottomless Pit' continueront à ensorceler l'assistance.

Les instruments traditionnels sont abandonnés, l'électronique reprend ses droits, l'évanescent côtoie le psychédélique, les beats se font impulsifs, difficile de coller une étiquette sur la recette proposée, experimental ambient  peut convenir, mais tu entends à la fois du Animal Collective, des bribes de Kula Shaker ou du Melody's Echo Chamber, voire du  Grizzly Bear!

Le psalmodié 'Hiding'  achève le  voyage sidéral.

DSC00542.JPG

PS:  Upcoming shows:
 06-05 Gent, Petra's Place
22-05 Brussels, Bonnefooi w/ Lisa Smolders (dj), Kayzer (dj) and Brett Summers (dj)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte