Magazine Société

Les USA menacent la Russie en Ukraine et la Chine dans le Pacifique, d'un 3e conflit mondial...

Publié le 26 avril 2014 par Philippejandrok

article-6370-hero.jpgDepuis le conflit en Ukraine, j’avais annoncé il y a plusieurs semaines, la menace d’un troisième conflit mondial, certains avaient souri, d’autres s’étaient dit que je n’y connaissais rien en géostratégie, ils avaient peut-être raison.

Dernièrement un sénateur américain a déclaré qu’il fallait fournir des armes aux Ukrainiens et mêmes des chars, et que si les Russes continuaient à ne rien entendre, les américains seraient disposés à intervenir militairement, quitte à provoquer le 3e conflit mondial.

En quoi les USA sont ils concernés par l’Ukraine et surtout pourquoi maintenant ?

Il serait également souhaitable de s’interroger, et loin de moi de critiquer Israël sur ce point, c’est une simple remarque, lorsqu’Israël gagne du terrain en occupant des territoires, n’est-ce pas la même situation qu’en Ukraine, et pourtant, les USA n’interviennent pas et ne menacent pas le monde d’un troisième conflit mondial ?

À cela s’ajoute une autre situation dont on ne parle pas, et celle-ci se trouve en Australie, ce pays est depuis longtemps l’antichambre des USA dans le Pacifique, la Nouvelle Zélande, au contraire, a toujours refusé d’autoriser les USA de les contrôler comme ils contrôlent l’Australie, une chance pour ce beau pays.

Ainsi, l’Australie a livré son indépendance stratégique à Washington, et l'ancien Premier ministre Libéral Malcolm Fraser a mis en garde le pays de cette dérive qui pourrait entrainer, malgré elle, l’Australie dans un conflit militaire avec la Chine dont elle ne se remettrait pas. Ce n’est pas avec une vingtaine de millions d’habitants qu’elle pourrait lutter contre un milliard, trois cent millions de Chinois, sans compter les Chinois vivants et travaillant sur le territoire Australien qui pourraient représenter également une menace, tellement ils sont nombreux, si un conflit entre les deux pays éclataient.

- "Nos forces armées sont si étroitement entrelacées avec les USA que nous avons vraiment perdu la capacité pour prendre nos propres décisions stratégiques" déclare M. Fraser.

À savoir, si les USA décidaient d’entrer en conflit avec la Chine, l’Australie ne pourrait pas s’y opposer et devrait y participer en apportant soutient logistique, bases militaires et soldats à l’Amérique, malgré la résistance frileuse de Canberra. Ainsi, M. Fraser a fait appel à une concertation concernant les obligations des Australiens en matière d’alliance militaire avec les USA, quitte à la reconsidérer pour éviter un tel engagement dans un conflit qui n’aurait pas été décidé par l’Australie.

Le président Obama a bel et bien insisté sur le rôle de Pivot de l’Australie, au sens opérationnel du terme, lors de sa déclaration au parlement australien en 2011, pivot qui n’a pas trouvé de contestation officielle.

Le point d’achoppement : sont les Iles Senkaku dans le Pacifique, reconnues par les Japonais et que les Chinois revendiquent également comme étant les Iles Diaoyu. Si les Chinois refusent d’abandonner ces revendications, en décidant des interventions militaires pour en prendre possession, les Américains ont clairement indiqué qu’ils interviendraient avec l’aide des Australiens.

M. Fraser déclare que l’Australie a perdu son indépendance militaire au point de se laisser guider par les USA, qui se sont déjà engagés dans des conflits désastreux comme le Vietnam, l’Irak, l’Afghanistan, et aujourd’hui la Syrie, en participant indirectement à la formation au Qatar des djihadistes et en leur fournissant des armes et des équipements militaires US. Il ajoute qu’une telle alliance forcée avec les USA aurait, aura pour les australiens, des conséquences fâcheuses :

- "Une Australie que l'on reconnait pour le travail indépendant mené avec l'ANASE [l'Association des nations de l'Asie sud-est], qui est auréolé d’un succès diplomatique remarquable, et qui a contribué plus à la paix et a la sécurité dans cette partie du monde que l'alliance avec les États-Unis." Et les conséquences désastreuses qui pourraient en découler.

Mais les USA se désintéressent de ces questions, ils viennent d’envoyer plus de 1 000 marines à Darwin, sans demander leur avis aux Australiens, sans demander son avis au peuple australien. Il n’a été fourni aucune raison valable de leur présence sur le territoire Australien, il a simplement été indiqué que cette présence était une extension de cette amitié et de cette alliance entre les deux nations, mais la question qui se pose est :

-   Ces marines sont ils sur le sol australien pour protéger les Australiens ou pour signifier à leurs ennemis qu’ils sont présent sur place ?

Cela impliquerait-il que l’Australie pourrait devenir une cible pour les ennemis des USA, tels que les Chinois ?

Nous vivons une époque formidiables…

PS. j'aimerais poser une simple question : les USA n'en n'ont-ils pas assez de mener toutes ces guerres dans le monde ? Et pourquoi devrions nous subir leurs décisions militaires, alors que des millions de citoyens innocents devront subir les réactions de leurs ennemis ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine