Magazine Culture

La douce tranquillité des samedis

Publié le 28 avril 2014 par Sebulon
La douce tranquillité des samedisLa douce tranquillité des samedisAlexander McCall
Éditions des deux terres (2009)
Traduit de l’anglais par Martine Skopan

Dans ce nouvel épisode, Isabelle tente d’aider un homme à retrouver sa dignité et à reprendre goût à la vie. Le docteur Moncrieff a été accusé d’avoir falsifié les données d’une étude concernant un médicament, et contribué ainsi, de manière indirecte, à la mort d’un patient. Suite au scandale qui a éclaté, le docteur Moncrieff a vu sa carrière stoppée net et il a sombré dans une dépression profonde. Sollicitée par son épouse Stella, persuadée de l’innocence de son mari, Isabelle ne peut qu’accepter d’enquêter  sur l’affaire, incapable de résister à un appel à l’aide, dès qu’elle a l’impression que des injustices ont été commises.
Pourtant, Isabelle aurait bien d’autres chats à fouetter : Elle a accepté de remplacer une nouvelle fois sa nièce Cat à la boutique épicerie fine-salon de thé qu’elle tient, ce qui lui occasionne une fois de plus quelques incompréhensions dans ses relations avec Eddy, l’employé. Le comportement de celui-ci reste toujours une énigme.
L’éthique d’Isabelle se trouve mise à mal dans son activité de directrice de revue lorsqu’elle reçoit un article de Christopher Dove, auquel elle n’a pas pardonné d’avoir essayé de prendre sa place dans l’équipe de rédaction. Doit-elle publier son article, même si elle ne le trouve pas digne d’intérêt, afin d’éviter d’être suspectée de partialité, étant donné leur passif ? Mais si le publie, ne cède-t-elle pas à une manipulation de Dove, qui souhaiterait profiter des  scrupules d’Isabelle, dont il est sans doute très conscient.
Et à titre personnel, Isabelle doit faire face à un sentiment nouveau pour elle, la jalousie. En effet, Jamie, son amoureux, a fait connaissance d’un jeune compositeur venue d’Amérique, et cette nouvelle relation provoque un certain malaise chez Isabelle et une crainte face aux changements qui pourraient en découler.

Encore une fois, Isabelle est sollicitée sur plusieurs fronts à la fois, et son existence calme et équilibrée est assez bousculée dans cet épisode. Comme d’habitude, après s’être lancée sur de fausses pistes, la jeune femme doit accepter de reconnaître ses erreurs, de revenir à la simplicité et de savourer la tranquillité retrouvée, une fois que les mystères sont éclaircis et que les malentendus sont levés !
Je continue ma lecture de la série Les enquêtes d'Isabel Dalhousie. Ce cinquième épisode est un peu moins passionnant que les autres, à mon goût. Ou bien c'est que je commence peut-être à saturer ? J'aime toujours autant l'humour de l'auteur sur la société écossaise qui pointe toujours derrière les péripéties d'Isabelle et c'est ce qui donne vraiment beaucoup de charme à cette série.
D'autres avis sur ce livre : Cécile et Clarabel qui découvre la série avec ce n°5.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sebulon 17 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines