Magazine Cinéma

Pour quelques milliards et une roupie: un roman 100% indien!!

Par Filou49 @blog_bazart
28 avril 2014

pour quelques millards L'histoire :

Vendeuse d'électroménager pour entretenir sa famille, harcelée chaque jour par sa soeur, starlette en devenir, son propriétaire pressé et son patron incompétent, Sapna Sinha voit s'éloigner toujours un peu plus ses rêves d'avenir. Mais voilà qu'un jour, le plus grand patron d'Inde lui offre sa fortune et son entreprise, à condition qu'elle passe sept mystérieuses épreuves.
S'agit-il d'un jeu cruel ou se pourrait-il que ses prières soient enfin exaucées ?
Embarquée malgré elle dans d'incroyables aventures auprès de stars désespérées, de jeunes fiancées suicidaires et d'enfants exploités, Sapna devra prouver sa vaillance, son empathie et son honnêteté afin de construire un avenir meilleur pour elle et sa famille.

L'auteur :

 Né en 1963 à Allahabad, en Inde, Vikas Swarup est diplomate. Après avoir été en poste en Turquie, aux États-Unis, en Éthiopie, en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, il est actuellement consul général de l’Inde à Osaka, au Japon.

 Après Les Fabuleuses Aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire (Belfond, 2006 ; 10/18, 2007), a connu un immense succès international, avant d’être adapté au cinéma par Danny Boyle sous le titre Slumdog millionaire et de rafler huit oscars, puis  et Meurtre dans un jardin indien,  ce Pour quelques millards et des roupies paru début avril marque le grand retour de Vikas Swarup.

Notre avis :

En deux mots, un roman distrayant mais loin d'être inoubliable. Ce livre passionnera avant tout les amateurs de romans indiens et de cinéma made in bollywood, dans la lignée du Slumdog Millionnaire.

  Tous les ingrédients y sont  en effet réunis, de la jeune fille pauvre à laquelle un grand chef d'entreprise lui offre sa société,  les septs épreuves qu'elle doit  surmonter pour y arriver. Bref, l'auteur nous donne à voir une I'Inde telle qu'on la connait avec les mariages arrangés, le travail des enfants,  la vente d'organes,  et y greffe la dessus une histoire de vengeance un peu tarabiscotée, et enfin un happy end final qu'on sent pas mal venir mais qui nous met le sourire aux lèvres  ...

Bref une littérature très divertissante qui fera passer un bon moment, pour peu qu'on soit pas trop à cheval sur la crédibilité de certaines situations et sur la psychologie des personnages, pas toujours très finaude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines