Magazine Culture

Camel #2-Breathless-1978

Publié le 28 avril 2014 par Numfar
Camel #2-Breathless-1978

Camel #2:

Andrew Latimer: chant, guitare, claviers

Peter Bardens: claviers

Andy Ward: batterie

Richard Sinclair: chant, basse

Mel Collins: saxo, flûte

Dernier disque de cette formation qui fut une excellente surprise, enrichie par l'ex-Caravan et Hatfield & The North, Richard Sinclair.

Le groupe continue sa transformation vers une pop plus commerciale, ce qui déplait fortement à Peter Bardens qui annonce son départ du groupe une fois l'album terminé.

Celui-ci, paru en septembre 1978, est pourtant d'excellente facture encore une fois: "Breathless" (#26 UK-#134 US), produit par Camel & Mike Glossop.

Breathless (Latimer-Bardens-Ward)

Echoes (Latimer-Bardens-Ward)

Wing and a prayer (A.Latimer-P.Bardens)

Down on the farm (Richard Sinclair)

Starlight ride (A.Latimer-P.Bardens)

Summer lightning (A.Latimer-R.Sinclair)

You make me smile (A.Latimer-P.Bardens)

The sleeper (Latimer-Bardens-Ward-Collins)

Rainbow's end (A.Latimer-P.Bardens)

Musicien additionnel:

Dave Sinclair: claviers (7 & 9)

Un album excellent je le répète, qui fleure bon le Camel classique (Echoes) mais également Caravan (Down on the farm) d'autant plus que l'autre frère Sinclair viens prêter main forte sur deux titres.

Une fois l'album publié, Peter Bardens quitte Camel et sans lui, il ne faut pas se voiler la face, Camel ne sera plus jamais le même.

Pourtant ses deux remplaçants pour la tournée ne sont pas vraiment des étrangers: David Sinclair et Jan Schelhaas tous deux également ex-Caravan, ce qui fait qu'il y a plus de membres de Caravan que de membres fondateurs de Camel au sein du groupe.


Ce super-groupe dans tous les sens du terme ne durera malheureusement pas.

Une fois la tournée terminée, les frères Sinclair et Mel Collins quittent un Camel en lambeau...

Reste Latimer et Ward, les deux derniers membres fondateurs, et l'ex-Camel, Jan Schelhaas.

Les rejoignent un musicien américain de jazz, Kit Watkins aux claviers, et le bassiste Colin Bass (si si c'est son vrai nom), venu d'un obscur groupe anglais: Clancy.

Les fans retiennent leur souffle...A l'aube des années 80, Camel va-t-il survivre? Et dans quel état?

© Pascal Schlaefli

Urba City

28 avril 2014

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte