Magazine Cinéma

The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros

Publié le 29 avril 2014 par Bobby @MissBobbyD

Miss Bobby_The Amazing Spider-Man le destin_d'un hérosIl y a quelques années, 12 ans, je découvrais un super héros à la combi moulante qui allait toucher mon cœur : le bien-nommé Spider-Man, sublimé par la caméra de Sam Raimi. J’allais être touchée par son histoire, par ses pouvoirs, son humilité, ses doutes et sa manière de se mouvoir. Peter Parker avait gagné mon cœur. Jusqu’au jour où j’ai rencontré un autre homme : plus vieux, plus caractériel, un paquet de défauts et un humour à faire pâlir Jean Roucas : Tony Stark et son armure le révélant en Iron Man. Bah oui, les bad boys impétueux ne me laissent pas indifférente.

Alors oui, j’avais essayé de renouer avec Spidey, lorsqu’il est devenu Amazing, mais ce n’était plus pareil. Il me racontait les mêmes histoires, il avait perdu de son charisme, de son originalité et de sa fantaisie qui m’avaient tant plu au début. Il me décevait. J’ai bien essayé d’aller voir ailleurs : Tony perdait de son éclat, la blondeur de Thor ne m’accrochait pas. Il y a bien eu le beau gosse Steve Rogers, mais il n’a pas réussi à me convaincre avec son bouclier et son côté vieillot. Il manquait de folie, de magie, de super héroïsme. Comme les autres.

Et puis Peter est revenu. Encore. J’avais peur d’être déçue. Je pense qu’il a dû le sentir, car il a vraiment mit les bouchées doubles pour me convaincre (à mon avis, il a dû comprendre ses erreurs de la dernière fois). Il est devenu beaucoup plus drôle (et ça, moi, un homme avec de l’humour, je craque), plus foufou. Il a su me faire rêver en m’embarquant dans sa toile. J’ai réellement eu l’impression de voltiger avec lui (la 3D n’y est pas pour rien). C’en était euphorique. J’ai été conquise par sa grâce, par son action, ses ralentis, sa fougue, ses émotions, qu’il se soit enfin dévoilé en me racontant son passé, l’histoire de sa famille.

Cela dit, notre relation a été entachée par Electro qui manquait cruellement de méchanceté, de présence et d’un je-ne-sais-quoi (pourtant, j’ai déjà croisé Jamie Foxx plus en forme). Il m’a aussi re-présenté le Bouffon Vert : plus repoussant, il n’a malheureusement pas eu le temps de vraiment s’imposer, me laissant plutôt sur la touche en termes d’action. Dommage, car Dane DeHaan avait du potentiel.

En fait, je suis vraiment heureuse que The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un héros est renoué avec moi, nous laissant une nouvelle chance à notre relation. Je me suis senti tellement bien avec lui. Il a su conquérir mon cœur comme au premier jour, mon cœur de rêveuse, de fan de super-héros (ceux qui en mettent plein la vue).

Cher Andrew Garfield/Peter Parker/Spider-Man, j’espère que notre histoire perdurera. Je t’attends avec impatience pour la suite.

Affectueusement.

Sortie en salles le 30 avril

The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros
Derniers films :
The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros
Derniers films :
  • Evil Dead
  • Le Monde fantastique d'Oz
  • Jusqu'en enfer
  • Spider-Man 3
  • Spider-Man 2
The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros
Derniers films :
  • The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros
  • Rio 2
  • White House Down
  • Django Unchained
  • Skank Robbers
The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros
Derniers films :
  • The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros
  • Metallica Through the Never
  • The Place Beyond The Pines
  • Des hommes sans loi
  • Chronicle
The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros
Réalisé par Jon Favreau
Avec : Robert Downey Jr., Terrence Howard, Jeff Bridges
Sortie le 30/04/2008

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobby 15396 partages Voir son blog

Magazines