Magazine Cinéma

Henri : Le joli retour de Yolande Moreau cinéaste

Par Filou49 @blog_bazart
29 avril 2014

henriJe n'avais pas fait partie de ceux qui avaient crié au génie devant le premier long métrage de Yolande Moreau, quand la mer monte, pourtant  doublement césarisé, première oeuvre et meilleure actrice, j'avais trouvé l'idée de départ et l'atmosphère bien rendue, mais le scénario un peu trop tenu et bancal..

Cela ne m'a pas empeché de guetter  son deuxième long-métrage réalisé 7 années après, ce Henri, sorti en salles en décembre dernier après un passage à Cannes et qui est sorti en DVD le 9 avril dernier chez FranceTelevision Distributions.

On retrouve dans ce second long le même univers et surtout la même préoccupation pour la cinéaste, aux origines sociales modestes et qui a été connue du grand public grâce à la troupe des Deschiens de chercher à filmer la vie de ceux qu'on voit peu au cinéma, tous ces "petites gens", de peu de mots et de peu de moyens.

On voit bien que Yolande Moreau porte un regard plein d'empathie et d'humanité pour ces gens qui éprouvent tant de difficultés à s'exprimer et dire ce qu'ils ressentent, mais qui cachent derrière leurs silences et leurs non dits une vraie vulnérabilité. 

Henri : Le joli retour de Yolande Moreau cinéaste

Dans Henri, du nom de cet anti héros, un restaurateur d'origine italienne presque mutique qui devient veuf subitement et qui va sympathiser avec une jeune fille handicapée légerement mentale, Yolande Moreau nous immerge dans  le quotidien de petites gens auxquelles nous ne pretons pas attention et qui ne font pas grand chose pour se faire remarquer.

Une ode à ces gens de peu forcément louable dans les intentions, surtout que Yolande Moreau ne verse jamais dans la caricature pour dépeindre ces piliers de bars qui enquillent biere sur biere,  une vraie tendresse dans la description de ce couple malgré lui, et un vrai sens poétique pour peindre  les rivages de la mer du nord, la baraque à frites..

Malheureusement, en dépit de ces qualités, ce second film ne m'a pas semblé être plus abouti que le premier. On sent que Yolande Moreau  ne veuille pas vraiment aborder le sujet du handicap et du coup passe un peu à coté de son sujet, surtout dans sa dernière demi heure qui s'étire et qui semble même assez interminable. Un film donc à moitié convaincant, mais qui devrait plaire aux amateurs de films singuliers sur des personnes peu souvent vues au cinéma.

 "Henri" bande annonce et commentaires de Yolande Moreau.

Piste audio en Dolby Digital 5.1, audiodescription et sous-titres français pour sourds et malentendants. En suppléments, un diaporama de quelques peintures qui ont attrait au film (1’20) et la bande-annonce.

 Il explose par moment pour finalement prendre la tangente avec son amoureuse  lors d’une parenthèse qui va le rRévélation

En savoir plus sur http://www.telerama.fr/cinema/films/henri,440073.php#XrztLyjT5VPWrIO3.99

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines