Magazine Culture

Dinner Time

Publié le 29 avril 2014 par Pomdepin @pom2pin

Je fais de la résistance, alors que je suis la première à défendre l’Essex contre le premier londonien qui nous traiterait de plouc, je refuse de faire couleur locale et d’appeler le repas de midi dinner. Le midi, c’est le lunch, le dinner c’est pour le soir. Je n’en démordrai pas. Tout comme je grince mentalement des dents quand les locaux font des fautes à faire hurler mon prof d’anglais LV2 du lycée (alors que son accent toulousain surprendrait beaucoup ici). Non, on ne dit pas "you is" mais "you are". Et "your" est le possessif, pas l’abréviation de "you are". Comme quoi, pour tous ceux qui n’osent pas parler anglais, allez y, si vous faites des erreurs, ça fera couleur locale. Tout comme le français que nous parlons ne ressemble pas à celui que les élèves apprennent ici à l’école.

20140429-213837.jpg

(1hdwallpapers.com)

Mais revenons au dîner. On mange à la française, c’est à dire le soir, à table, et non pas à 4 heures de l’après midi, ou à 10 heures du soir, sur le canapé devant la télé. Bébé 5 trône en bout de table, sur sa chaise haute. Les autres enfants se répandent autour de la table. Après 10 minutes de coups de coude, de bataille de fourchettes, et de ruses diverses (renverser la bouteille d’eau sur celui qui vient de vous piquer la place, ou s’assoir sur ses genoux) les enfants finissent échevelés, transpirants, en larmes mais assis. On peut passer au repas. Bébé 5, armé de deux cuillères (son père entretient l’espoir qu’il sera ambidextre, je penche juste pour un talent inné pour mettre un bazar monstre), redécore la salle à manger à coup de lancers majestueux de purée dans tous les sens, y compris dans l’œil de son voisin.

L’Ado s’écroule au fur et à mesure du repas, et arrive au dessert avec un coude dans l’assiette et la mèche dans son verre. Si on tente de lui signaler son étourderie, on a droit à une série de grognements néandertaliens d’où il ressort que ouais, bon ça va, il avait pas vu…ou alors c’était une remarque sur l’élevage des zébus, je ne suis pas sûre, mais en tout cas, ça finissait en "u". Pré Ado est au contraire raide comme un piquet sur sa chaise, et essaie de contrôler les débordements de ses sœurs. Il préfèrerait qu’elles coupent leur jambon de façon strictement géométrique, mais elles ne font aucun effort! Princesse 2 tente de cacher ses haricots sous la jupe de Princesse 1 qui hurle, bondit de sa chaise dans une envolée de légumes, fait peur à la chatte qui récupérait sagement tout ce qui tombait de leurs assiettes, et tente de poignarder sa sœur avec une cuillère. Princesse 2 pleure, elle se sacrifie généreusement pour que son aînée ait plus de légumes pour bien grandir, et voilà comment on la remercie! La chatte, terrorisée, fait mine de se diriger vers le tapis. L’Ado, qu’on croyait endormi dans ses haricots bondit, et la balance dehors avant qu’elle ne succombe à ses crises d’incontinence.

Insensible à l’agitation, Bébé 5 en est au shampoing à la compote, quand il se ravise soudain et exige du jambon, qu’il trempe joyeusement dans le yaourt à la fraise de sa sœur. Forcément, ça la contrarie. Nouveau drame, cris et pleurs, ponctué par le crissement mélodieux des griffes de la chatte sur la vitre, pour signaler qu’elle veut rentrer. Ça tombe bien, il y a un nouvel arrivage de nourriture sous les chaises. Bébé 5 s’avise soudain que la chatte est revenue, il veut jouer et la bombarde avec son gobelet, qui éclabousse tout le monde en venant s’éclater sur le bahut. La chatte est trempée. Devant son air ridicule, les filles explosent de rire, se réconcilient et planquent de concert leurs restes de haricots sous le coude de L’Ado qui s’est rendormi. Pré Ado, agacé par tout ce désordre, commence à débarrasser, parce que ça suffit comme ça! Il faut se cramponner à son verre si on ne veut pas qu’il l’enlève…

S’en suit le nettoyage industriel de la table et des alentours, chacun accusant l’autre de ne rien faire….mes enfant sont adorables. Au moins, depuis des années, Marichéri et moi avons droit tous les soirs à des dîners spectacles!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines